Auteur : Virginie Moreau

Journaliste spécialisée dans la culture, elle parcourt les lieux d'exposition publics et privés pour en garder le meilleur et vous faire partager ses coups de cœur. Après avoir fait ses armes à Paris pour le groupe Prisma Presse, elle suit la scène artistique montpelliéraine depuis une quinzaine d'années.

Sanfourche, la fausse naïveté de l’extra-ultra art (Musée d’arts brut et singulier, Montpellier)

Repéré, encouragé puis collectionné dès ses débuts par l’inventeur de l’art brut, Jean Dubuffet, qui estimait qu’il tendait vers « un extra-art, un ultra-art qui [l]e touch[ait] vraiment », Jean-Joseph Sanfourche (1929-2010) avait pourtant débuté sa carrière en tant que directeur d’entreprise puis assureur. Sa passion pour les dessins caricaturaux et humoristiques puis pour la peinture sur divers supports l’incita à devenir artiste professionnel. Aujourd’hui, ses bonshommes aux yeux écarquillés, esquissant un salut bras levé dans la foule, symbolisent à eux seuls son œuvre, devenue très populaire en France comme à l’étranger.
najia-mehadji-spring-dance

Céret, Musée d’art moderne : Najia Mehadji, la transe du mouvement

Le Musée d’art moderne de Céret accueille jusqu'au 4 novembre 2018 une exposition « habitée » de la franco-marocaine Najia Mehadji. Les visiteurs peuvent y découvrir une cinquantaine de toiles issues de collections publiques et privées et une centaine d’œuvres graphiques de cette artiste à la gestuelle empreinte de spiritualité, ainsi que des œuvres historiques qui l’ont inspirée dans sa création.
jan-fabre-couverture

Jan Fabre grave les sciences et l’art dans le marbre et le silicone, à la Fondation Maeght

Artiste contemporain multifacettes, le Belge Jan Fabre est sculpteur, dessinateur, chorégraphe et metteur en scène de théâtre. Il est passionné par l’art mais aussi par les sciences, le corps, l’entomologie, les rêves, la pensée… Ces différentes composantes de sa création se retrouvent dans son exposition magistrale, intitulée "Ma nation : l’imagination", qui se tient jusqu’au 11 novembre 2018 à la Fondation Marguerite et Aimé Maeght, à Saint-Paul-de-Vence, sous le commissariat d’Olivier Kaeppelin.
musee-sete

Sète, musée Paul-Valéry : quand la peinture inspire des poètes…

De tout temps, les artistes et les différents arts se sont mêlés. Nombreuses sont les amitiés entre artistes, quelle que soit leur discipline, qu’ils soient peintres, musiciens, écrivains ou poètes. Mais une fois les œuvres entrées dans un musée, à part les journalistes et les critiques d’art, il est rare que des auteurs et des poètes écrivent à leur propos. Maïthé Vallès-Bled, conservateur en chef du patrimoine, directrice du musée Paul-Valéry de Sète, a souhaité réactiver ce lien, en demandant à 250 poètes contemporains, français et étrangers, d’écrire sur 250 œuvres de la collection du musée. Une idée originale et belle, à savourer jusqu’au 4 novembre 2018…
nicolas_de_stael_arbres_et_maisons-detail

Nicolas de Staël : la lumière de la Provence vue par une âme sombre, à l’Hôtel de Caumont, à Aix

Mille fois copié depuis des dizaines et des dizaines d’années, le style de Nicolas de Staël (1913-1955) a fait des émules dans le monde entier. Peintre abstrait inspiré par l’existant, il vécut, peu de temps avant de se donner la mort, entre juillet 1953 et juin 1954, une période de création et d’inspiration fulgurante en Provence dont il jugea qu’elle rassemblait « de quoi faire la plus belle exposition [qu’il ait] jamais faite ». Sur les 254 tableaux créés à cette période, 71 d'entre eux, complétés de 26 dessins, constituent l’exposition "Nicolas de Staël en Provence", à voir jusqu’au 23 septembre 2018 à l'Hôtel de Caumont, à Aix-en-Provence.
vue-expo-picasso-ok

Picasso, les métamorphoses du peintre caméléon retracées au musée Fabre, à Montpellier

Outre son incroyable et infatigable capacité de travail, l’une des grandes forces de Pablo Picasso (1881-1973) était sa mystérieuse volonté de se réinventer sans cesse. Etait-ce par stratégie, par besoin ? Toujours est-il que l’on ne peut qu’être fasciné par l’extraordinaire évolution de son œuvre au fil des ans. Cet été, le Musée Fabre en « donne à voir » un formidable panorama, en articulant sa présentation autour de 14 périodes charnières.
festival

Cet été, vous prendrez bien un festival ?

Cet été, comme les précédents, les festivals, qu'ils soient musicaux ou poétiques, se succèdent, et ravissent ou raviront nos oreilles. Citons par exemple le Festival Radio France Occitanie Montpellier, Jazz à Sète, Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée et Fiest'A Sète notamment…
emploi-reseaux-sociaux

Les cadres de plus en plus recrutés sur les réseaux sociaux

Bien que la majorité des personnes soient embauchées à la suite de la publication d’une offre d’emploi, la moitié des recruteurs utilisent dorénavant les sites de réseaux sociaux pour trouver le candidat idéal, selon une récente étude de l’Apec.
ghetto-separation

La vie au cœur des ghettos juifs, au Pavillon Populaire

A Montpellier, au premier étage du Pavillon Populaire, jusqu'au 23 septembre 2018, le Mémorial de la Shoah montre les différents points de vue de soldats allemands, de "touristes" et de Juifs enfermés sur les ghettos juifs de Pologne, de Lituanie et d'ailleurs, qui furent la première étape avant la terrible Solution Finale des centres de mise à mort durant la Seconde Guerre Mondiale.
sayag-hitler

Hitler, un dictateur à l’œuvre : l’image de propagande analysée au Pavillon Populaire à Montpellier

La double exposition d'été du Pavillon Populaire a un contenu à la fois historique et dramatique. Elle évoque une période-clé de l'histoire européenne qui a eu des retentissements directs sur des millions de destinées humaines. Au rez-de-chaussée, l'historien Alain Sayag, commissaire de l'expo, y décrypte le travail de propagande coréalisé par le photographe officiel d'Adolf Hitler, Heinrich Hoffmann, et par le dictateur allemand. A l'étage, le Mémorial de la Shoah montre les différents points de vue sur les ghettos juifs. Focus sur l'image d'Hitler, avant un prochain article sur les ghettos…

Avec la peintre Rosario Heins, « vamos a la playa » en passant par l’Espace Feuillade, à Lunel

Jusqu'au 2 septembre, la peintre franco-colombienne Rosario Heins expose aux cimaises de l’Espace Feuillade, à Lunel, les couleurs vives des plages de son pays natal. Bouées, tongs et seaux colorés affichent leurs rondeurs et leurs reflets sous le soleil écrasant, et les masseuses et vendeurs offrent un sourire grand comme le monde. Mais tout ceci ne saurait occulter la pauvreté de ces vendeurs ambulants, qui ne vivent que grâce aux touristes et au système D… Rosario Heins, peintre sociale donc, sous des dehors on ne peut plus esthétiques et légers…

Solid’Art, un salon d’art du Secours Populaire pour offrir des vacances aux enfants défavorisés (29/06-1/07)

Du 29 juin au 1er juillet se tiendra à Montpellier une grande exposition-vente d'art contemporain sous l'égide du Secours Populaire, à la salle Guillaume-de-Nogaret (Espace Pitot), à Montpellier. Une cinquantaine d'artistes de tous horizons ont accepté de reverser la moitié des bénéfices de cette vente solidaire afin de permettre à des enfants défavorisés de partir en vacances.

Frédéric Blaimont, fidèle témoin de son temps à la Galerie de l’Ancien Courrier (Montpellier)

A la Galerie de l’Ancien Courrier se tient actuellement l’exposition "Mes semblables". La galeriste Claire Bornerand a rassemblé pour l’occasion une bonne vingtaine de tableaux de différents formats de Frédéric Blaimont, peintre qui se présente comme un observateur de son temps. L’artiste fait défiler ses contemporains sur ses toiles, dans des situations du quotidien dont il exacerbe certains détails par divers procédés…

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.