4-15 juin, Festival de Maguelone : Bach-Kuijken, une première soirée intemporelle…

Par |
Photo : Bruno Garcia

Après une première soirée exceptionnelle jouée à guichets fermés, le Festival de musique ancienne de Maguelone poursuit son inventaire baroque jusqu'au 15 juin prochain. Entretien avec Philippe Leclant, fondateur de l’événement et membre du Réseau européen de musique ancienne. Il aborde avec nous la présence de France Musique, les questions de la gratuité et du mécénat patrimonial culturel, son travail pour la future exposition du musée Fabre sur le portraitiste du XVIIe siècle Jean Ranc… et la programmation de cette 36e édition.

Mardi 4 juin, des mercis ont fusé de la nef bondée de la Cathédrale de Maguelone ! Sigiswald Kuijken venait d’offrir trois des Suites pour violoncelle de Bach. Un set magistral et émouvant, riche en anecdotes. Dans un échange attachant et libre avec le public, l’icône du revival du baroque a conté l’histoire de ces pièces intemporelles qui n’ont pas été écrites pour le violoncelle tel qu’on le connaît aujourd’hui, parce qu’il n’existait tout simplement pas. De même, la partition de la 5e Suite a été écrite d’abord pour le luth. Sigiswald Kuijken en est convaincu. Son violoncelle baroque d’épaule, restitution du violoncello da spalla, saisissant autant par son timbre que par le jeu du spécialiste de ce répertoire unique, a illuminé une soirée intime, brillante, à renouveler très vite. Le Festival poursuit son périple ce jeudi 6 juin, avec un autre set prometteur, les Polyphonies sacrées espagnoles, portugaises et italiennes portées par le Chœur de chambre Les Eléments. Il reste encore quelques places pour l’ensemble des concerts donnés jusqu’au 15 juin, dont plusieurs se joueront très certainement à guichets fermés. Les réservations en ligne sont encore possibles sur http://www.musiqueancienneamaguelone.com/


  Questions à Philippe Leclant, directeur artistique du festival

HJE : Avez-vous défini une thématique particulière pour le Festival de Maguelone 2019 ?

Philippe Leclant :  « Non, pas cette année. Nous proposons des suites thématiques seulement lorsque des expositions muséales sont en relation avec notre champ musical, comme ce fut le cas avec “ Le Caravage ” ou “ Naples ” à Montpellier. Mais ce sera bientôt le cas. Nous travaillons sur une programmation que l’on veut proposer au Musée Fabre et à la Métropole de Montpellier en résonance avec la future exposition consacrée au portraitiste du XVIIe siècle Jean Ranc et à Joseph Bonnier de La Mosson, que le musée proposera au premier trimestre 2020. Mais du 4 au 15 juin, le Festival de Maguelone mixera une nouvelle fois les plaisirs. Nous aurons aussi cette année – et j’en suis fier et honoré – un nouveau partenaire média qui n’est autre que France Musique ! »

HJE : Avoir France Musique pour partenaire, est une belle reconnaissance…

P. L. :  « C’est bien sûr un événement pour nous, puisque c’est la première fois que France Musique nous accompagne. Cette année, il n’y aura pas de retransmission ni de captation, mais France Musique va nous accompagner dans la promotion média de notre festival. Je travaille également au retour de la chaîne Mezzo, qui a déjà été partenaire de notre événement. »

Que va-t-on entendre et voir lors de cette 36e édition ?

P. L. :  « En ouverture du festival, Sigiswald Kuijken, que nous avions invité il y a cinq ans. C’est l’une des icônes qui a fondé le renouveau de la musique ancienne dans les années 70. C’est pour nous une véritable joie de l’avoir. En clôture, Jordi Savall nous fait une nouvelle fois l’amitié de venir illuminer Maguelone de son talent. Je recommande aussi le concert du 13 juin avec Leonardo Garcia Alarcon et l’ensemble Capella Mediterranea, qui proposera la recréation d’un opéra créé à la Philharmonie de Paris. Un grand succès. L’oeuvre porte sur un compositeur catalan toujours vivant qui s’est largement inspiré des musiques du siècle d’or espagnol. C’est magnifique ! Nous aurons le 11 juin Lea Desandre, la révélation artiste lyrique aux Victoires de la musique classique 2017, une des sopranos montantes de la musique baroque, en duo avec Thomas Dunford, le jeune prodige du luth, que certains surnomment le Eric Clapton du luth. Ils proposeront un voyage musical dans l’Europe du XVIIe siècle sur des oeuvres de Visée, Charpentier, Monteverdi et Kapsberger. La Simphonie du Marais (sic) en trio le 8 juin pour un autre voyage musical dans l’Europe baroque avec Corelli, Couperin, Purcell, Haendel, Bach… Le Choeur de chambre Les Eléments sera en concert le 6 juin sous la direction de Joël Suhubiette, pour un très beau programme autour de polyphonies sacrées espagnoles, portugaises et italiennes. Ce sera un autre magnifique concert à découvrir dans l’écrin roman exceptionnel de la cathédrale de Maguelone. »

Les CONCERTS du Festival de MAGUELONE 2019 / Mardi 4 juin à 21h00 : Sigiswald KUIJKEN, Suites pour violoncelle de BachJeudi 6 juin à 21h00 : Le Choeur de chambre « LES ÉLÉMENTS ». Rivages… Polyphonies sacrées espagnoles, portugaises et italiennes /  Samedi 8 juin à 21h00 : LA SIMPHONIE DU MARAIS en trio. Un voyage aux quatre coins de l’Europe baroque : Corelli, Couperin, Purcell, Haendel, BachMardi 11 juin à 21h00 : LEA DESANDRE, THOMAS DUNFORD. De Paris à Venise. Voyage dans l’Europe du XVIIe siècle : De Visée, Charpentier, Monteverdi, Kapsberger…Jeudi 13 juin à 21h00 : ENSEMBLE CAPPELLA MEDITERRANEA. Mediterráneo, Joan Manuel Serrat et le Siècle d’orSamedi 15 juin à 21h00 : JORDI SAVALL, FERRAN SAVALL, DAVID MAYORAL. Dialogues et improvisations. De l’Orient à l’Occident et de l’Ancien au Nouveau MondeTarifs et détails des concerts, réservations en ligne sur le site du Festival de Maguelone : http://www.musiqueancienneamaguelone.com/

Un nouvel engouement pour la musique ancienne semble naître…

P. L. :   « J’ai le sentiment que nous sommes dans une période intermédiaire. Le revival de la musique ancienne est parti dans les années 70-80 d’Europe du Nord avec des musiciens comme Gustav Leonhardt et Sigiswald Kuijken – l’une des…

Suite de l’article réservée aux abonnés…

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité