2e volet de l’exposition Phototropia – Synesthésies à la Maison de Heidelberg à Montpellier

Par |
exposition-multisensorielle-phototropia-synesthesies-maison-heidelgerg-montpellier

L'exposition « Phototropia – Synesthésies #2 », questionnant le rapport entre nature et culture et le pouvoir de changement intrinsèque aux végétaux, propose diverses conférences et présentations originales des œuvres, notamment olfactive et aromatique. Une découverte passionnante…

Après « Phototropia », qui mettait en perspective des œuvres contemporaines et des planches du droguier de la Faculté de pharmacie, « Phototropia Synesthésies #2 » s’intéresse au processus de transformation de la création. Une présentation multi-sensorielle des œuvres exposées.

Dans « Phototropia », les œuvres de 9 artistes allemands et autrichiens – Joseph Beuys, Lars Breuer, Emmanuelle Castellan, Antje Engelmann, Hanako Geierhos, Nadia Lichtig, Anke Lohrer, Karin Pliem et Giovanna Sarti – étaient présentées pliées, empilées dans des vitrines. Dans « Phototropia – Synesthésies #2 », elles se transforment et investissent la Maison de Heidelberg sous forme de performance, de vidéo, de sculpture, de peinture et de photographie. Elles questionnent ainsi le rapport entre nature et culture, ainsi que le pouvoir de changement intrinsèque aux végétaux.

Trois temps forts sont organisés autour de l’exposition :

  1. une conférence de Thierry Lavabre-Bertrand sur « Le Jardin des plantes de Montpellier et ses plantes médicinales », le 17 janvier à 18h30 à la Maison de Heidelberg ;
  2. une présentation multisensorielle des œuvres, le 22 janvier à 18h30 à la Maison de Heidelberg (détail ci-après) ;
  3. une conférence de Michael Wink de l’Université de Heidelberg sur « L’action des plantes médicinales », le 29 janvier à 18h30 à l’amphithéâtre d’anatomie (bâtiment historique de la Faculté de médecine, 2 rue de l’Ecole de médecine).

Présentation multisensorielle de l’exposition le 22 janvier à 18h30

Une transposition olfactive et aromatique des œuvres. Vue, toucher et goût seront mobilisés pour une aventure sensorielle et artistique unique. Cette présentation est issue du travail réalisé par les étudiants inscrits aux unités d’enseignement « sciences et culture » proposés par la Faculté des sciences de l’Université de Montpellier :
– étudiants en licence « Parfums, arômes et cosmétiques » à la Faculté des sciences
– étudiants en 2e année de l’Ecole supérieure des Beaux-Arts de Montpellier (ESBAMA)
– élèves du lycée hôtelier Georges-Frêche.
Rassemblés autour de ce projet transversal, ils ont créé des fragrances et arômes dédiés aux œuvres de « Phototropia ».

Informations pratiques

Maison de Heidelberg
4, rue des Trésoriers de la Bourse, Montpellier.
Exposition visible du lundi au vendredi de 14h à 16h.


Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité