Bar des Sciences « Quel futur pour notre nourriture ? » le 23 janvier

Par |

Alors que la population mondiale est toujours en pleine croissance – la démographie est estimée à plus de 9 milliards en 2050 – nombreux sont les enjeux corollaires soulevés concernant la nourriture. Le principal défi est de parvenir à alimenter une population grandissante tout en protégeant l’environnement. C’est ce sujet qu’abordera le prochain Bar des Sciences organisé à la brasserie Le Dôme le jeudi 23 janvier à 20h00.

Pour subvenir à ses besoins alimentaires, l’être humain devra s’astreindre à diminuer sa consommation de viande, faire évoluer ses modes de production agricole tout en développant de nouveaux modèles agroéconomiques. Des insectes à l’agriculture urbaine, en passant par les algues et la viande in vitro, de nouvelles tendances émergent déjà pour changer la façon dont nous nous nourrissons.

Trois intervenants animeront ce débat :
• Sandrine Dury, directrice de recherche en économie de la consommation alimentaire au CIRAD, adjointe à la Direction du Département Environnement et Sociétés du Cirad ;
• Stéphane Guilbert, professeur en sciences de l’aliment à Sup’Agro Montpellier ;
• Ariane Sultan, professeur au CHU de Montpellier, département Endocrinologie, Diabétologie et Nutrition.

Infos pratiques

Jeudi 23 janvier à 20h à la brasserie Le Dôme
2, avenue Georges-Clemenceau – Montpellier.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Une exposition de Caroline Muheim dans les bibliothèques universitaires sur le même sujet

Du 20 janvier au 6 mars 2020 a lieu l’exposition Les Hautes herbes – inventaire des urgences au sein des bibliothèques universitaires de Montpellier et Nîmes. Suite à sa résidence à l’UM en 2018-2019, l’artiste Caroline Muheim s’interroge sur les nouveaux moyens de survie alimentaire hors des circuits conventionnels et des modes de productions intensifs.

Trois installations mêlant art et science

Marcher dans les flaques est une vidéo poétique réalisée à partir de prises de vues effectuées sur le Campus Triolet, accompagnées de texte racontant les questionnements, les hésitations et l’influence de la nature sur la réflexion de l’artiste.
Les hautes herbes est une série de planches sérigraphiques (dont la soie a été directement insolée à la lumière naturelle) imprimées au moyen d’encres fabriquées à partir de jus d’iriset de jus de noix. Cette impression délicate rappelle la fragilité de ces silhouettes végétales.
Dans Inventaire des urgences, des plantes du campus ont été répertoriées durant un atelier d’illustration botanique réalisé aux côtés de Serge Muller, enseignant-chercheur en biologie-écologie et des étudiants du Groupement naturaliste de l’Université de Montpellier (association le Gnum). L’objectif était de faire dialoguer science et art. Les étudiants ainsi que les enseignants ont participé à la collecte et à la représentation des plantes inventoriées par des dessins, des encres, des aquarelles, des études botaniques et des herbiers.

Infos pratiques

Vernissage en présence de Caroline Muheim et Serge Muller le 20 janvier à 17h30 à la BU sciences du Campus Triolet. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

>  Du 20 janvier au 6 mars (entrée libre)
BU Sciences – Campus Triolet – Montpellier 
(arrêt tram 1 Université de sciences et lettres). Ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 19h00.
BU Pharmacie – Avenue Charles Flahaut – Montpellier.
BU Médecine – Chemin du Carreau de Lanes – Nîmes.

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité