Bartabas et le théâtre équestre Zingaro présentent « Ex Anima » à Bayssan

Par |
ex-anima-dernier-spectacle-bartabas-zingaro-beziers

C'est au domaine départemental de Bayssan, à Béziers, que Bartabas jouera son ultime création. Trois ans après "On achève bien les anges", qui avait séduit plus de 26.000 spectateurs à Béziers, Bartabas, artiste indomptable et imprévisible, présentera "Ex Anima" du 23 avril au 19 mai dans le cadre de la saison culturelle "Hérault Culture 2019".

Une atmosphère mystique et fascinante

Les créations du Théâtre Équestre Zingaro triomphent depuis plus de trente ans sur les scènes du monde entier. Dédié à la culture et aux loisirs, le Domaine de Bayssan à Béziers accueille Zingaro sur une esplanade spécialement créée pour l’occasion, à l’occasion de 20 représentations exceptionnelles, du 23 avril au 19 mai.

Dans ce spectacle inédit et puissant, hommage de Bartabas aux chevaux, l’animal devient un artiste à part entière. Seuls sur scène, les chevaux réalisent comme d’eux-mêmes une dizaine de scènes, sans que personne ne semble les diriger. Cette prouesse rend chaque représentation unique, et crée une atmosphère mystique et fascinante.

Bartabas présente sa création « Ex anima »

« Avec le temps, ma relation avec les chevaux évolue. Elle s’approfondit. Je travaille avec eux, je les regarde vivre, je comprends chaque jour un peu plus, spectacle après spectacle, ce qu’ils m’apportent. C’est comme cela qu’aujourd’hui il m’a semblé qu’il était temps pour moi de leur rendre un hommage à la hauteur de ce qu’ils m’ont donné, de les célébrer comme les acteurs véritables de notre Théâtre équestre. 

« Voilà presque trente ans qu’au cœur de l’aventure de Zingaro les chevaux vivent et travaillent à nos côtés (certains sont là depuis vingt ans). Ils sont les inspirateurs de nos créations, notre moteur de désir. Nous nous sommes servis d’eux depuis tant d’années, à notre tour de les servir. Je parle aussi bien de Zingaro que de l’humanité en général, les chevaux ont payé un lourd tribut à l’humanité dans les siècles passés… »

Quand Zingaro se déplace…

Zingaro totalise une dizaine de caravanes aux couleurs de la compagnie, suivie par les camions de transport des trente-huit chevaux. A cela s’ajoutent trois bungalows où vivent les palefreniers au plus près des animaux. 

Au total la troupe Zingaro qui se déplacera à Béziers comprendra 35 personnes :
• 8 palefreniers
• 4 musiciens
• 7 cavaliers
• 7 techniciens
• 9 techniciens en renfort (présents uniquement pendant le montage et le Démontage) 

Côté installation logistique, une plateforme a été spécialement créée pour accueillir ce spectacle hors norme. Située en face des parkings, elle sera pérenne et permettra d’accueillir de nombreux spectacles de plein-air.
Pour Zingaro, le montage d’un chapiteau de 1 321 places débutera à partir du 9 avril 2019 ainsi que l’installation des deux tentes d’entraînement, la tente d’accueil du public et les deux chapiteaux-écuries. 

Il faudra compter 6 jours pour réaliser le démontage de cette installation.


Mise en scène

Bartabas (photo ci-dessus).

Musique

François Marillier, Véronique Piron, Jean-Luc Thomas, Wang Li 

Composition autour du souffle
Instruments : Hulusi (flûte de chine) ; Tin-Whistles (flûtes d’Irlande) ;
Bansurî (flûte d’Inde du Nord) ; Shakuhachi, Ryuteki, Nôkan (flûtes du Japon) 


A propos de Bartabas

Ecuyer d’exception et pionnier d’une expression inédite conjuguant art équestre, musiques, danse et comédie, Bartabas a inventé et mis en scène une nouvelle forme de spectacle vivant : le théâtre équestre. En 1984, il fonde sa compagnie, Le Théâtre Équestre Zingaro et s’installe au fort d’Aubervilliers en 1989. Ses créations Cabaret équestre, Opéra équestre, Chimère, Éclipse, Triptyk, Loungta, Battuta, Darshan, Calacas et On achève bien les anges (Élégies) sont, à chaque fois, des évènements qui marquent leur époque et triomphent partout de New York à Tokyo, d’Istanbul à Hong-Kong, de Moscou à Mexico. En état de recherche perpétuelle, Bartabas présente régulièrement des œuvres plus intimistes dont il est tout à la fois l’auteur et l’interprète, comme Entr’aperçu (2004), Le Centaure et l’Animal (2010) créé en compagnie du danseur de Butô Ko Murobushi ou Golgota (2013) avec le danseur de flamenco Andrés Marin.

Soucieux d’une transmission artistique, il fonde en 2003 l’Académie équestre de Versailles. Un corps de ballet sans autre exemple au monde, qui se produit dans le manège de la grande Écurie royale et pour lequel il signe de nombreux spectacles chorégraphiques. Ce laboratoire du geste interroge depuis son ouverture l’enrichissement de l’art équestre par une pensée chorégraphique.

Pour le cinéma, il a réalisé Mazeppa (1993), Chamane (1995) et Galop arrière (2010) produits par Marin Karmitz. Son dernier opus, Zingaro, le Temps des Indomptés (2018), est un questionnement sur l’ensemble de son parcours et de son œuvre.

De nombreux ouvrages sur le parcours artistique et humain de Zingaro, ont été publiés dont Zingaro Suite équestre d’André Velter, Bartabas Roman de Jérôme Garcin (Gallimard) ou Almanach Zingaro 1984-2014 (Actes Sud), retraçant en photos trois décennies de création artistique. Bartabas a par ailleurs signé Manifeste pour la vie d’artiste en 2012 (Editions Autrement).

 


Infos pratiques

Réservations

  • Par téléphone au 04 67 28 37 32
  • En ligne sur www.heraultculture.fr/
  • Au Domaine départemental de Bayssan : billetterie ouverte du mardi au vendredi de 14h à 18h30 et le samedi à partir de 16h (les soirs de représentation uniquement)
  • Dans les points de vente habituels : FnacspectaclesDigitickTicketmaster (Auchan, Cora, Cultura, Leclerc)

Domaine départemental de Bayssan à Béziers

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité