Colloque « S’associer, pratique fondatrice des sociétés » les 14 & 15 juin

Par |
colloque-europeen-universite-montpellier

À l’occasion des 40 ans de l’Association française des Anthropologues et des 25 ans du Bistrot des ethnologues, dans un contexte social et politique tendu, d'une supposée crise des solidarités et de nouvelles formes de lutte, ce colloque va permettre de s’interroger sur les racines des engagements, leurs causes et les manières de se fédérer aujourd’hui.

Analyse des mouvements sociaux

Comment et pourquoi s’associer aujourd’hui ? Quels sont les ressorts et les tournants de cette pratique fondatrice des sociétés ?

Ce colloque européen, qui croisera interventions de chercheurs engagés, débats, table ronde et exposition immersive sur les mouvements sociaux, se tiendra autour de deux axes : « De l’association aux mouvements de lutte » et « Retrait de l’État ? S’associer, entre bénévolat et individualisation » et se clôturera autour d’une table ronde sur le thème des « Sciences sociales associatives et engagées ». Sur deux jours, il s’agira d’un appel à l’analyse et à la discussion autour d’expériences associatives locales, nationales et européennes.

Nous vivons dans des sociétés où les inégalités socio-économiques, dénoncées avec force dans le récent mouvement des gilets jaunes, font partie des nouvelles dynamiques historiques, même si la pauvreté tend à globaliser les forces vives de l’immigration et mobilisent aujourd’hui autour de l’agency – tout en empruntant certains modes d’affichage et des logiques propres aux formes d’organisation traditionnelle (affinité culturelle ou élective, ritualisation des pratiques, pactisation…).

Ce colloque, qui n’a pas pour objet principal les formes associatives dans leur dimension historique, vise à interroger leurs dimensions contemporaines : la professionnalisation des associations, l’impact du numérique, les fonctions du bénévolat et son utilité sociale, les expérimentations de la démocratie participative et les solidarités nouvelles des femmes et des hommes qui la vivent.

Les formes actuelles de l’engagement liées à l’exercice de la réflexivité des acteurs (signe à la fois de leur autonomie et de leur vulnérabilité) invitent les anthropologues à une réflexion singulière. Plus encore, que signifie une implication associative en lien avec la recherche en sciences sociales ou issue de celle-ci ? Une approche réflexive vis-à-vis de nos propres manières de nous associer, de la multiplicité des usages et rapports à nos disciplines et des liens construits et à construire avec d’autres groupes et collectifs et leurs combats est également valorisée.

C’est un appel à l’analyse et à la discussion autour de différentes expériences associatives locales, nationales, et européennes.

Vendredi 14 juin 2019 de 13h à 17h : De l’association aux mouvements de lutte

  • 13h – Accueil, salle Cariatide 003 : présentation de l’exposition Mouvements sociaux ;
  • 14h à 16h – Interventions :
    – Ivan Sainsaulieu (CNRS/Université de Lille, Clerse Umr 8019) :
    Quelle place l’analyse sociologique laisse-t-elle aux mouvements spontanés ?
    – Judith Hayem (Université de Lille, CLERSE UMR 8019).
    Et si on élisait un bureau ? Et pourquoi ne pas… Réflexions sur un collectif militant et son fonctionnement 

    Véronique Bontemps (CNRS, IRIS), Benoit Hazard (IIAC, CNRS/EHESS) :
    Gilets jaunes enseignants-chercheurs 

    Association et délibération : comment les ronds-points sont devenus des places publiques ?
    Bénédicte De Muylder (CES, Université Saint-Louis Bruxelles), 
    Chloé Mercenaire (Sasha, Université Libre de Bruxelles) :
    CitizenDev : transformations et tensions au cœur d’une expérience de développement communautaire à Bruxelles
  • 16h à 17h – Débat avec la salle
    Modération : Barbara Morovich (École Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg EA 7309 AMUP) :
  • 17h – Exposition immersive Mouvements sociaux
    Accès libre – Salle des Centaures 004.
  • 18h30 – Rendez-vous au Centre APAJ, 6, rue Dom Vaissette – Arrêt de tram Saint-Denis. Présentation de l’APAJ par Estelle Panné. Expo photo : Rétrospective des quartiers gitans de Montpellier 
  • Fiesta Tzigane (concerts, danse…) & tapas.

Samedi 15 juin 2019 9h30 à 13h – Retrait de l’Etat ? S’associer, entre bénévolat et individualisation

  • 9h30 – Accueil, salle Cariatide 004.
  • 10h à 12h – Interventions
    – Guillaume Bagnolini (Centre d’éthique contemporaine, Laboratoire Epsylon, Université de Montpellier)
    À quoi ressemble un scientifique bénévole ? Le cas des laboratoires associatifs de biohacking.
    – David Puaud (IRTS Poitou-Charentes-Nouvelle-Aquitaine / IIACLAUM 
    UMR 8177) :
    La ritournelle de la philanthropie sociale étatique

    Laurent Sébastien Fournier (Aix-Marseille Université, IDEMEC 
    UMR 7307) :
    L’anthropologie du patrimoine : de l’action publique au militantisme associatif – Anne Lancien (EPHE/CNRS, GSRL UMR 8582).
    Entre dénonciation doctrinale et pratiques propres à l’économie libérale : une ambivalente conciliation illustrée par le cas de la Ligue de l’enseignement.
  • 12h à 13h – Débat avec la salle
    Modération : Dominique Crozat (Université Paul-Valéry Montpellier, UMR 5281 ART-Dev)
  • 13h à 14h00 – Déjeuner.
  • 14h – Exposition immersive Mouvements sociauxAccès libre – Salle des Centaures 004.

Samedi 15 juin 2019 14h30 à 19h – Table ronde Sciences sociales associatives et engagées

  • 14h30 à 15h – Ouverture.
    –  Catherine Quiminal (Université Paris Diderot, URMIS UMR 8245), Etienne Bourel (Université Lumière Lyon II, LADEC) :
    Avoir 40 ans en 2019. Retour dialogique sur la genèse, le développement et les positionnements de l’AFA
    Gaëlla Loiseau (présidente du Bistrot des Ethnologues), Marie-Ange Lasmenes (cabinet Paroles, Paroles, trésorière du Bistrot des Ethnologues) :
    Rendez-vous dans la cité. 25 ans d’ethnologie autour d’un verre à Montpellier.
  • 15h à 17h – Table ronde
     – Lucille Gallardo (association Le Tamis, Université Paris Nanterre, SOPHIAPOL EA 3932),  Anaïs Vaillant (association TàD-id, LIRCES), Véronique Bontemps (CNRS, IRIS, association Gilets jaunes enseignants-chercheurs), Benoit Hazard (IIAC, CNRS/EHESS, association Gilets jaunes enseignants-chercheurs),  Monique SELIM (AFA, Université Paris Diderot, CESSMA UMR 245) :
    Modération : Gaëlla Loiseau (UMR 6266 IDEES, Université du Havre, Présidente du Bistrot des Ethnologues de Montpellier)
  • 17h – Exposition immersive Mouvements sociaux
    Accès libre – Salle des Centaures 004
  • 17h à 19h – Assemblée générale de l’AFA clôturée par un dîner.

Du mardi 11 au samedi 17 juin 2019 de 10 h à 18h

Mouvements sociaux Exposition immersive

  • 10h à 18h (sauf dimanche) : une exposition d’Alexandre Pierre, Mickaël Zimmermann et Nicolas Nouhaud du Laboratoire des Mouvements Sociaux Prix du jury et prix du public FACTS festival arts et sciences Accès libre – Salle des Centaures 004.
    Selon Erik Neveu, auteur de Sociologie des mouvements sociaux, un mouvement social est une action collective et concertée, par « des personnes ayant en commun un intérêt, une profession ou une revendication à faire valoir ». L’exposition offre au grand public une grille de lecture claire des enjeux créatifs dans un mouvement social : c’est une installation son et lumière qui fait voyager le visiteur dans le temps et l’espace, à la découverte de créations qui ont été déterminantes dans leurs mouvements respectifs.
  • – Le laboratoire des mouvements sociauxLe Laboratoire des mouvements sociaux est un collectif qui a pour vocation l’étude, l’analyse et l’expérimentation des phénomènes sociaux et politiques. De facture universitaire, il travaille à la croisée des arts et des sciences sociales afin d’œuvrer à la production et à la diffusion des savoirs.
    – L’équipe : Alexandre Pierre, médiateur scientifique diplômé d’un master en histoire, philosophie et médiation des sciences à l’Université Bordeaux Montaigne, il développe une inclinaison pour les sciences humaines.

Informations pratiques

Colloque européen
Vendredi 14 juin de 13h à 17h.
Samedi 15 juin de 9h30 à 17h.
Salle Cariatide 003, Site Saint-Charles, Université de Montpellier.

Exposition immersive « Mouvements sociaux »

Du mardi 11 au lundi 17 juin, de 10h à 18h, sauf dimanche.
Salle des Centaures 004, Site Saint-Charles, Université de Montpellier – Arrêt de tram « Place Albert 1er ».

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité