Deuxième édition du Festival d’Art et de Feu les 1er et 2 juin 2019

Par |
art-et-feu-festival-montpellier

Après le succès de la première édition en juin 2018, la session 2019 s’annonce encore plus flamboyante, le but étant de valoriser et faire découvrir divers aspects des métiers d'arts du feu. Montpellier, labellisée "Ville Métiers d'Art" en 2018, accueillera ce nouveau rendez-vous au cœur même de la ville, sur l'esplanade Charles-de-Gaulle.

Valoriser et faire découvrir les aspects des arts du feu

L’édition 2019 est volontairement à la croisée des chemins entre art, artisanat, culture, patrimoine, histoire et tourisme. Cette programmation axée sur les métiers d’art répond à une envie singulière de partager l’esprit des ateliers, espaces habituellement intimes et dédiés à la création.

© Forge ABARCA.

Au programme

  • 2 jours de festivités ;
  • plus de 40 exposants ;
  • des ateliers : modelage, tournage ;
  • des démonstrations : vitrail, sculpture du métal, forge… ;
  • exposition de pièces d’exception qui seront soumises au vote du public pour élire l’œuvre préférée de la saison.
© Arnaud Labarge.

Et aussi…

  • Une sélection d’artistes, d’artisans et d’artisans d’art travaillant le verre, la terre ou le métal ;
  • un marché qui oscille entre art et artisanat avec des objets d’art ou décoratifs ou encore utilitaires ;
  • des démonstrations illustrant la relation entre la création artistique et le travail manuel artisanal ;
  • des ateliers pour petits et grands ;
  • une animation céramique : le tournage de grosses pièces ;
  • une animation métal : la forge et la sculpture/soudure ;
  • une animation verre : le montage d’un vitrail au plomb et le filage de verre ;
  • un espace d’exposition.
© Erica Framenti.

Ce festival sert à contribuer à l’économie de l’artisanat : les créateurs pourront vendre leur production en direct. En termes de tourisme, il favorise l’attractivité de l’artisanat d’art à Montpellier et ses alentours. Il permet aussi la découverte par le grand public des organismes de formation. Sur place, la chambre de métiers et de l’artisanat, partenaire de la manifestation, valorise et explique le côté professionnel de l’artisanat.

2018 en chiffres

  • 100 kg de terre ont été utilisés lors des ateliers ;
  • cuisson Raku en live ;
  • filage de verre au chalumeau ;
  • montage d’un vitrail au plomb ;
  • réalisation de deux jarres à la corde de plus d’un mètre de haut dans le respect de la technique traditionnelle.

Le festival d’Arts et de Feu contribue à l’essor économique du secteur par la vitrine qu’il offre aux créations. De plus, les démonstrations et les ateliers participatifs permettent au public présent d’interagir avec les créateurs. Enfin, développer une telle manifestation dans le centre-ville crée une attractivité touristique en adéquation avec le label “Montpellier ville des métiers d’art”.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité