Les nouvelles expositions de rentrée à Montpellier et aux environs

Par |
peinture

En cette rentrée, nombreuses sont les nouvelles expositions, proposées par des galeries privées, qui sauront vous ravir. Que vous préfériez les découvrir en ou hors vernissage, laissez-vous tenter !

A voir à Montpellier


Le monde de Cervera – André Cervera à la Galerie Clémence-Boisanté

Du 7 septembre au 7 octobre 2017, Clémence Boisanté expose à ses cimaises des œuvres récentes que le peintre sétois André Cervera a effectuées à quatre mains avec une artiste locale lors de son dernier voyage en Inde, ainsi qu’une vingtaine de toiles inédites – dont de remarquables saynètes en petits formats – qu’il a réalisées spécialement pour l’exposition. cernera-andre-a-la-derive-galerie-boisanteLa galeriste présente également pour la toute première fois au public les “toiles enterrées” d’André Cervera. Un travail fascinant, qui consiste à faire subir les outrages du temps et des intempéries à ses tableaux et à en faire ensuite ressortir l’essentiel.

Dans ses œuvres, le peintre voyageur aborde divers thèmes qui l’interpellent (les réfugiés notamment), avec, comme à son habitude, la récurrence de la thématique du masque. Aux cimaises, un bandit côtoie un samouraï, près d’un Christ en croix, et d’hommes représentés dans leur vie quotidienne (au bar, en pleine lecture, une valise à la main…).

Vernissage le jeudi 7 septembre à 18h30. A 20h00, performance d’André Cervera et Tony Truant.

Galerie Clémence Boisanté
10, boulevard Ledru-Rollin
Montpellier
Ouverture le mardi de 14h30 à 19h et du mercredi au samedi de 11h à 12h30 et de 14h30 à 19h. Attention, la galerie est fermée les mardis matin.


• White Spirit : Alkema, Caron, Gilli, Manigaud et Vasseux ensemble pour la réouverture de la Galerie AL/MA

Du 8 septembre au 28 octobre 2017, la Galerie AL/MA fête son installation dans de nouveaux locaux, 5 rue Plan du Palais, à Montpellier, après avoir quitté la rue Aristide-Ollivier il y a quelques mois. Pour l’occasion, elle propose une exposition collective prometteuse autour de la couleur blanche, intitulée White Spirit, associant Tjeerd Alkema, Jean-Baptiste Caron, Luca Gilli, Eric Manigaud et Arnaud Vasseux.

Vernissage le vendredi 8 septembre à 18h30.

tjeerd-alkema
Tjeerd Alkema, « Sans titre », sculpture en bois et polyester.

Dans le même temps, la galerie proposera un solo show d’Eric Manigaud au salon Drawing Room 017, du 13 au 17 septembre, à La Panacée.

manigaud-eric- stanislawa
Eric Manigaud, « Stanislawa P. », 2012, crayons et poudre graphite sur papier, 170 x 133 cm.

Galerie AL/MA
5, rue du Plan du Palais
34000 Montpellier
Tel : 06 63 27 15 63 et 06 71 79 60 99.
Galerie ouverte du mercredi au samedi de 14h à 19h.


jimmy-richer
Jimmy Richer, dessin mural in situ, FRAC Languedoc-Roussillon, post-production, 2016.

Le club de l’heure sans ombre, de Jimmy Richer, à la galerie ChantiersBoîteNoire

Du 7 septembre au 21 octobre 2017, l’exposition Le club de l’heure sans ombre « est à la fois une exposition-manifeste et une imposture pour prôner un art léger ». Jeune diplômé de l’Ecole supérieure des beaux-arts de Montpellier Méditerranée Métropole, Prix Félix-Sabatier, et à ce titre déjà exposé au Musée Fabre alors qu’il est encore tout jeune, l’univers de Jimmy Richer est peuplé de références à l’histoire de l’art, à l’érudition, aux récits légendaires…  « L’artiste singe ici ses pairs pour mieux définir la question de l’imaginaire, l’identité et la différence à travers l’histoire des images », indique le galeriste.

> Voir ICI l’article sur l’exposition de Jimmy Richer au musée Fabre en mai 2016.

Galerie ChantiersBoîteNoire
1, rue de la Carbonnerie
Montpellier.


Simulation(s) chez Mécènes du Sud Montpellier-Sète

Du vendredi 8 septembre au 15 décembre 2017, l’association Mécènes du Sud Montpellier-Sète propose l’exposition, « Simulation(s) ». Centré sur la création contemporaine post-digitale, cet événement vise à résonner avec la spécificité de l’environnement entrepreneurial du territoire de l’association, lié aux technologies numériques.

alex-mcleod
Alex McLeod

Dépassant les limites physiques de l’espace d’exposition, Simulation(s) présente des œuvres in situ et hors-les-murs des artistes Vincent Broquaire, Alex McLeod et Paul Souviron.
Vernissage le vendredi 8 septembre à 18h30.

Mécènes du Sud Montpellier-Sète
13, rue des Balances,
Montpellier
Ouverture du mercredi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h, et les premiers samedis de chaque mois de 14h à 18h.


• Les Petits Poèmes Abstraits (à Paul Valéry) d’Anne Slacik à la Galerie Samira Cambie

slacik-anne
Anne Slacik « PPA4 L’agdal ». Huile sur toile, 61×73 cm, 2017.

Du 8 septembre au 8 octobre 2017, la galerie Samira Cambie présente un ensemble de toiles récentes qu’Anne Slacik a dédiées à Paul Valéry et à ses PPA (Petits Poèmes Abstraits). « Tirés des cahiers de Paul Valéry et de son journal, les Petits Poèmes Abstraits sont des petits textes en prose écrits par le poète à l’aurore, après son bain matinal et témoignent d’un rapport sensuel à l’eau et à la lumière de la Méditerranée », rappelle l’artiste. Les tableaux exposés – de petits formats qu’Anne Slacik a réalisés aux huiles et pigments sur toiles pour la galerie – illustrent son ressenti face au paysage marin à l’élément eau.

A noter : Anne Slacik prépare actuellement une série de peintures de grands formats autour de ces Petits Poèmes Abstraits qui feront l’objet d’une exposition personnelle au Musée Paul-Valéry de Sète en septembre 2018.

Vernissage le vendredi 8 septembre à 18h30 à la Galerie Samira Cambie.

Galerie Samira Cambie
16, rue Saint Firmin
34000 Montpellier
04 99 65 46 74


• LHGBTQWALC, d’Anne-Lise Coste, au Lieu Multiple

Du 7 au 23 septembre, Le Lieu Multiple accueille les œuvres d’Anne-Lise Coste, qui expose notamment à Zürich, Berlin et New York. L’ « acte poétique radical que nous montre à voir l’artiste résonnera, peut-être, comme une invitation à casser les chaînes qui nous entravent », selon le galeriste.

Vernissage le jeudi 7 septembre à 18h00.

anne-lise-coste
Anne-Lise Coste, « L’amour », peinture sur toile, 2016.

 Évènements associés :
– Samedi 9 septembre à 17 h : café art-philo « L’art : subversif ? » proposé par Christophe Baudet, philosophe, et Myriam François, lectrice. Renseignements et inscriptions auprès de Myriam François au 06 76 64 00 64.
– Jeudi 14 septembre à 18h30 et samedi 16 septembre à 17h : atelier d’écriture proposé par Les sentiers d’écriture et animé par Sonia Gouirand. Renseignements et inscriptions par courriel envoyé à : sonia.gouirand@orange.fr

Le Lieu Multiple
3, rue de Moissac
34090 Montpellier
06 07 40 10 16.


A voir à l’extérieur de Montpellier


• Sans doute, rendre heureux : les encres de Sho Asakawa à l’ARPAC (Castelnau-le-Lez)

Jusqu’au 23 septembre 2017, l’exposition Sans doute, rendre heureux de Sho Asakawa est composée d’œuvres à l’encre de Chine sur papier Japon marouflé sur toile et sur d’autres supports, ainsi qu’une vidéo réalisée par son frère Jun.

asakawa-sho-encre-de-chine
Sho Asakawa, encre de chine et gouache, 96 x 146 cm.

Henri-Michel Morat explique : « L’artiste, le plus souvent, peint ou dessine dans la Nature, non pas tant pour y trouver du paysage que pour entrer en communication avec Elle et ses vibrations, la lumière, le vent, l’espace infini… Pudiquement, elle parle de sensation sacrée ou de béatitude »…

ARPAC
Allée Marie-Banégas
511, route de la Pompignane
34170 Castelnau-le-Lez.
Ouverture du mardi au dimanche inclus de 15h à 19h.

 


A voir dès la semaine prochaine


• Le salon du dessin contemporain Drawing Room 017

Pour sa 8e édition, Drawing Room rassemblera 14 galeries à la Panacée. Coorganisé par Les Galeries de Montpellier – art contemporain et La Panacée, l’événement réunira 6 galeries montpelliéraines (AL/MA, Aperto, ChantiersBoîteNoire, Iconoscope, Vasistas, la galerie Clémence Boisanté, notamment), 6 parisiennes, 1 toulousaine et 1 genevoise. A noter, la présence inédite des galeries Arnaud Lefebvre (Paris), Clémence Boisanté (Montpellier), Laurence Bernard (Genève), Papillon (Paris), Under Construction (Paris) et Virginie Louvet (Paris).

Drawing Room proposera cette année un open space dans lequel chaque galerie présentera un solo show. Cette édition mettra à l’honneur la collection de Jean-Charles de Castelbajac. Un programme riche d’événements ponctuera ce Drawing room qui s’inscrit dans la perspective d’une vision élargie du dessin.

Vernissage le mercredi 14 septembre à 18h.

La Panacée
14, rue de l’École de Pharmacie
34000 Montpellier
04 34 88 79 79

 


Obey, l’art propagande de Shepard Fairey à PierresVives

Du 14 septembre 2017 au 13 janvier 2018, le Domaine départemental PierresVives accueillera l’un des plus grands noms du street art mondial : Shepard Fairey, alias OBEY.

shepard-fairey-obey-pierresvives

Ce célèbre artiste américain est, entre autres, l’auteur de l’affiche Hope, représentant Barack Obama. Cette rétrospective retracera les 28 dernières années de production de l’artiste.

Vernissage le jeudi 14 septembre à 18h30

Domaine départemental PierresVives
907, rue du Professeur Blayac
Montpellier.
Ouverture du mardi au samedi de 10h à 19h (entrée libre). 


L’art en partage : Philippe Routier et Jean-Jacques François à la Galerie Reynaud, à Baillargues

Du 15 au 24 septembre, Philippe Routier et Jean-Jacques François, deux artistes sétois, exposeront leurs peintures et sculptures à la Galerie municipale Reynaud.

baillargues-art-en-partage-expositionAprès s’être formé au dessin industriel, Jean-Jacques François, plus jeune frère du peintre Pierre François, a choisi de s’en éloigner pour pratiquer de « l’art détourné », une peinture colorée éprise de liberté, sur divers supports récupérés. Vivant entre Barcelone et Sète, inspiré autant par les couleurs catalanes que par les thématiques et tonalités de ses amis de la figuration libre, il livre dans ses œuvres des odes à la vie, à la féminité et à la convivialité.
Dans ses tableaux, guidé par l’instinct, Philippe Routier représente des personnages souvent sans visage ainsi que des villes colorées mais désertes, comme s’il voulait souligner des absences, des manques. Parmi ses autres thèmes favoris figurent les voitures anciennes. Bien que refusant toute étiquette, on note une certaine proximité de ses œuvres avec l’école sétoise (Pierre François, Claude Routier) et la figuration libre (Hervé Di Rosa, Robert Combas).

Galerie Reynaud 
Rue du Jeu de Ballon
34670 Baillargues. 
Ouverture du lundi au vendredi de 14h à 19h (fermeture le jeudi 21 septembre) et le week-end de 10h à 13h et de 16h à 20h.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité