Rencontre sur l’habitat participatif à Pierresvives le 23 mai : « Et si on habitait autrement ? »

Par |

Longtemps perçu comme une pratique marginale, l’habitat participatif prend de l'ampleur. De plus en plus de personnes souhaitent se regrouper pour imaginer des logements qui leur correspondent et répondent à des critères d’économies et d’écologie. A la campagne, en ville, à 5 ou à 25 foyers, en autopromotion ou en partenariat, quelles sont les conditions de réussite pour l’habitat participatif ?

Une montée en puissance du logement participatif

Les prémices du phénomène apparaissent au début des années 1950 avec la création du mouvement des Castors, initié par des ouvriers bretons pour répondre à un besoin urgent de logements. Cette forme d’autogestion s’affirme encore un peu plus dans les décennies 70 et 80 en défiance vis-à-vis des promoteurs classiques, notamment par le biais du Mouvement de l’habitat groupé autogéré.

Depuis une vingtaine d’années, cette démarche s’institutionnalise et se professionnalise grâce à l’émergence d’acteurs dédiés à l’accompagnement de ces projets et à des collectivités de plus en plus ouvertes. Depuis la loi ALUR en 2014, les aspirants à l’habitat participatif peuvent s’associer directement avec un bailleur social.

Une nouvelle manière de vivre ensemble

Construire son lieu de vie sur-mesure avec ses futurs voisins suscite de plus en plus l’engouement, notamment auprès des jeunes familles en recherche d’une organisation mutualisée pour les enfants. Pour les personnes âgées, le collectif est une solution pour lutter contre l’isolement et préserver leur indépendance et leur autonomie, à l’écart des maisons de retraite. L’habitat participatif réinvente la manière de vivre ensemble.

Rencontre animée par Stefan Singer, de Hab-Fab Montpellier*

Projection du film documentaire Rue de l’Utopie, suivie d’un échange avec des collectifs ayant expérimenté ce type d’habitat et de projet.
Collectifs invités : Abri’Co de Brignac, Lepic & Coll & Calm de Montpellier et d’autres…

* Hab‐Fab est une structure entièrement dédiée à l’habitat participatif en Occitanie qui apporte des conseils et un accompagnement complet et adapté aux acteurs souhaitant développer des projets d’habitat participatif dans la région. Ses actions couvrent l’ensemble des besoins identifiés, de la sensibilisation à la réalisation des projets.


Informations pratiques

Domaine départemental Pierrevives
907, rue du Professeur Blayac
Montpellier
Tél. 04 67 67 30 00.
Amphithéâtre – entrée libre.

Le jeudi 23 mai à 19h00.


A lire

La métropole de Montpellier engage le projet Logement d’abord

L’habitat participatif en débat le 27 avril à Montpellier

Habitat participatif : l’ADEME accompagne un important projet à Montpellier

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité