Arts / Expos

Rencontrez 55 artistes lors du parcours des Briscarts, du 6 au 8 avril

| Par Hérault Juridique
Deux fois par an, les artistes montpelliérains ouvrent les portes de leurs ateliers au public, dans le cadre d'un parcours d'ateliers organisé par l'association Les Briscarts. Ce sera le cas les 7 et 8 avril prochains. La veille, le vendredi 6 avril, sera inaugurée, à 19h, à la salle Saint-Ravy, une exposition collective rassemblant une œuvre de chacun d'entre eux autour de la couleur bleue.

Marie Cozette, nouvelle directrice du CRAC de Sète

| Par Hérault Juridique
Le suspense était à son comble depuis plusieurs mois. Pour succéder à Noëlle Tissier, fondatrice et directrice du centre d'art depuis avril 1997, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, vient d'annoncer la nomination de Marie Cozette à la tête du Centre Régional d'Art Contemporain de Sète.

Kirsten Bøgh, l’art de vivre danois à la Galerie de l’Ancien Courrier (Montpellier)

| Par Virginie Moreau
Ses tableaux pourraient symboliser à eux seuls le « hygge », le fameux art de vivre danois qui privilégie le confort et le bien-être du lieu de vie. La galeriste Claire Bornerand expose, aux cimaises de la Galerie de l’Ancien Courrier, une vingtaine de tableaux de la Danoise Kirsten Bøgh représentant des intérieurs d'habitations dans des tons colorés. Rencontre avec un univers chaleureux…

Art : « Le Grand Imaginarium » sous les projecteurs à Lunel / Interview de Philippe Loubat

| Par Virginie Moreau
A Lunel, l’Espace Louis-Feuillade accueille les tableaux du Lunellois Philippe Loubat du 23 mars au 13 mai 2018, à l’occasion de sa troisième exposition personnelle dans cette ancienne chapelle désacralisée dédiée à l’art. Le peintre y présente sa toute nouvelle série, intitulée "Le Grand Imaginarium", ainsi que des œuvres récentes et des créations des cinq dernières années. Au total, une cinquantaine de tableaux figurent aux cimaises. Interview…
aures-therese-riviere

Photo : Germaine Tillion et Thérèse Rivière, l’ethnologie au cœur de l’Aurès en 1935

| Par Virginie Moreau
En 1935, les ethnologues Germaine Tillion et Thérèse Rivière furent envoyées en mission par le futur musée de l’Homme à la lisière du Sahara, dans l’Est algérien, sur le massif de l’Aurès, où vivaient alors 60 000 berbères portant le nom de Chaouia. Dans les années trente, l’atmosphère y était plutôt paisible, la présence coloniale française se réduisant en tout et pour tout à un administrateur et quatre gendarmes. Les deux ethnologues purent donc parfaitement s’intégrer à la population locale pendant les deux années que dura leur mission, et au cours de leurs séjours suivants. Bien des années plus tard, cette région très reculée allait devenir, durant la guerre d’Algérie, un haut lieu de la lutte indépendantiste de 1954 à 1962.

Dupré & Dupré Gallery, à Béziers, place à l’art non conventionnel

| Par Virginie Moreau
Collectionneur d'art, Fabrice Delprat a fait le pari en 2014 d'ouvrir une galerie à Béziers dans laquelle il présente des oeuvres réalisées à partir de matériaux non conventionnels. On y fait des découvertes artistiques, aux cimaises comme dans les deux réserves de la galerie. Rencontre avec ce galeriste passionné et passionnant.
pierresvives

Une exposition sur les préjugés et le racisme à Pierresvives

| Par Hérault Juridique
Du 9 mars au 28 juillet 2018, le domaine départemental Pierresvives accueille l'exposition « Nous et les autres. Des préjugés au racisme », adaptation originale de l’exposition qui s’est tenue au Musée de l’Homme à Paris en 2017. Un éclairage novateur sur la construction des phénomènes de racisme.

A Sète, le Musée Paul-Valéry célèbre le sculpteur François Sergio

| Par Virginie Moreau
Le 7 mars 2017 s'éteignait le sculpteur François Sergio, auteur entre autres d'un monument dédié à Brassens sur la corniche, de la fontaine sur l’esplanade Aristide-Briand et d'œuvres au parc d'Issanka, à Poussan, notamment. Un an après son décès, le musée Paul-Valéry de Sète lui rend hommage à travers une exposition intitulée "Les météores", du 7 mars au 8 avril.
panacee-crash-test

« Crash test » à la Panacée, une réflexion sur l’impact de l’activité humaine vis-à-vis de l’environnement

| Par Virginie Moreau
Le centre d’art contemporain La Panacée présente "Crash test – la révolution moléculaire", première "exposition manifeste" organisée par Nicolas Bourriaud. Une réussite ! 25 artistes internationaux nés dans les années 80 y déclinent, sur la surface entière du centre d’art, leur vision de la matière, un regard moléculaire sur les choses et sur la vie prenant en compte l’impact de l’activité humaine sur l’environnement (l’ère anthropocène*) et l’inter­pénétration du minéral, de l’animal, du végétal, de la machine et de l’humain.
arnal-pliages-une

André-Pierre Arnal, la libre expérimentation du hasard

| Par Virginie Moreau
Dans la lignée des œuvres qu’elle avait exposées sur Art Montpellier en décembre 2017, Clémence Boisanté propose actuellement, dans sa galerie, une double exposition consacrée à André-Pierre Arnal et au mouvement Supports-Surfaces, qui défraya la chronique à la fin de l’année 1969 et au tout début des années 70. Un mouvement artistique important sur le plan régional, qui compte ou a compté parmi ses membres les plus connus Claude Viallat, Louis Cane, Vincent Bioulès, Pierre Buraglio, Daniel Dezeuze, Jean-Michel Meurice, Bernard Pagès et Jean-Pierre Pincemin. Focus sur André-Pierre Arnal…
art

Dîner-débat « Le marché de l’art contemporain ; d’art et d’argent » le 15 février à 19h30

| Par Virginie Moreau
Ce jeudi 15 février à partir de 19h30, à l'hôtel Métropole-Oceania (Montpellier), le Cercle des Femmes d'Action, présidé et fondé par Marie Francalanci, recevra l'agent artistique Christian Jurand, président du Cercle des Arts, et Maïthé Vallès-Bled, conservateur et directrice du musée Paul-Valéry de Sète, à l'occasion d'un dîner-débat portant sur les rapports entre art et argent.
pagliarino

Elia Pagliarino, passeuse d’histoires, se raconte à la Galerie Annie-Gabrielli

| Par Virginie Moreau
A la Galerie Annie-Gabrielli, à Montpellier, se tient jusqu’au 17 mars prochain une exposition diffusant une plaisante atmosphère d’étrangeté. Sous l’intitulé "Contes sauvages", elle rassemble des dessins, céramiques et résines laissant une large place au trait et à la poésie de l’imaginaire.
saint-ravy-agathe-david

Les rêves mystérieux d’Agathe David réenchantent l’espace Saint-Ravy

| Par Virginie Moreau
Le dessin a décidément le vent en poupe ces temps-ci… Du 9 février au 4 mars 2018, Agathe David expose à Saint-Ravy des œuvres réalisées au stylo bille, aux crayons de couleurs ou à l’aquarelle, sous l'intitulé « Dans le labyrinthe ». Son goût pour le rêve, le mystère et l'enchantement s'y exprime en toute liberté. 
jeremy-gabin-portrait

Jérémy Gabin, créateur d’improbable

| Par Virginie Moreau
Jérémy Gabin, tout juste vingt ans, est un jeune homme multifacettes. La journée, il fréquente les bancs de la faculté de droit, où il est en troisième année. Sitôt rentré chez lui, il « trafique » et associe entre elles des images pour en extraire la substantifique moelle, les confronter, créant ainsi ce qu’il nomme des « interférences ». Il avait exposé ses premiers photomontages en mars 2016 à l’Espace municipal Saint-Ravy, où ses grands tirages sur Dibond®, rassemblés sous le titre "Combinaisons", avaient suscité l’enthousiasme du public. Il revient cette fois-ci à la galerie privée de Samira Cambie, où il propose ses "Interférences", des tirages tout aussi frappants. Interview…
pavillon-populaire

Photo : les clichés de Thérèse Rivière et Germaine Tillion sur la population algérienne, bientôt au Pavillon Populaire

| Par Hérault Juridique
A Montpellier, le Pavillon Populaire s'apprête à accueillir l’exposition "Aurès, 1935. Photographies de Thérèse Rivière et Germaine Tillion". Placée sous le commissariat de Christian Phéline, il s'agira d'une sélection de 120 clichés, témoignant des relations que les photographes Thérèse Rivière et Germaine Tillion ont entretenues avec la population algérienne des années 1930, les Chaouia.
rabaste

Une sculpture monumentale de Christina Manolagas-Rabaste à Sète

| Par Hérault Juridique
Une statue en bronze, représentant un poisson juché sur la tête d'un homme, réalisée par Christina Manolagas-Rabaste, orne désormais le quai Philippe-Régy, face au palais consulaire, à Sète. Elle a été inaugurée le 16 janvier 2018 par le maire de la ville, François Commeinhes.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.