Dolors Rusiñol Masramon, mystère, arts et simplicité à la Galerie de l’Ancien Courrier

Par |
rusinol-araignee

Pour "Moments suspendus", sa 4e exposition personnelle à la galerie de l’Ancien Courrier, la peintre catalane espagnole Dolors Rusiñol Masramon continue à étonner par ses saynètes décalées, en plaçant souvent ses personnages dans des situations incongrues. Mais elle représente aussi des scènes de la vie courante. Suggérant ainsi un univers à deux vitesses. Avec une technique de collage de papier et de patine tout en subtilité.

L’Art

Il est fréquent que la peintre fasse allusion aux arts dans ses tableaux. Et à l’Art en particulier. Autre sujet récurrent depuis un certain nombre d’années, des personnages passant l’aspirateur. Elle allie désormais ces deux sujets en représentant des individus masculin et féminins aspirant des tapis d’artistes. Ici un Mondrian, là un Sonia Delaunay. Montpellier étant située près de Lodève, on ne peut s’empêcher de penser à la Savonnerie – où les lissières produisent des tapisseries d’artistes pour le Mobilier national – que la rédaction ne peut que vous enjoindre à visiter…

rusinol-mondrian

Mais revenons à nos saynètes. Quelle est leur signification profonde ? Faudrait-il dépoussiérer l’art ? Est-ce ce que suggère Dolors Rusiñol Masramon ? On ne saurait le dire.

Plusieurs autres tableaux montrent des scènes d’atelier, des peintres au travail. L’une d’entre elles représente le monde – autre thématique qui fascine l’artiste depuis longtemps – et une autre peint un cheval. Le motif équin revient d’ailleurs fréquemment dans cette exposition.

La littérature

Encore une scène énigmatique, et même glaçante : trois hommes assis sur une estrade regardent, inquiets, une immense araignée. Au premier coup d’œil, on pense à la littérature, au Procès de Kafka. Et, c’est gagné, au vu du titre… Et à l’artiste Louise Bourgeois. Le malaise est intense. Mais quel est le sens réel de ce tableau ? Là encore, le mystère reste entier, et c’est toute la force du peintre que de le générer sans donner de réponses.

rusinol-lectrice

Bien plus paisible, dans un autre tableau, une lectrice, de jaune vêtue, s’adonne sagement à sa passion favorite. Car Rusiñol Masramon sait aussi faire l’apologie des plaisirs simples de la vie.

Les arts du cirque

A ce titre, on apprécie les trois tableaux sur le mime, plutôt inhabituels au regard de ce que l’on connaît de son travail en général. Elle y opère un contraste entre les fonds bleus ou gris et les vêtements blancs des personnages ainsi que le cube blanc qui leur sert d’accessoire, fait des jeux d’ombre et de lumière.

rusinol-mime

L’accent est mis sur les gants colorés. Par l’ambiance créée dans les tableaux, elle réussit à retranscrire l’atmosphère de silence qui nimbe leur prestation.

Les arts de la bouche

On note l’arrivée d’une nouvelle thématique parmi les sujets d’intérêt de Dolors Rusiñol Masramon : le travail en cuisines. Elle s’est intéressée à la brigade du célèbre restaurant gastronomique El celler de Can roca de Gérone, et a réalisé plusieurs œuvres en intérieur et en extérieur, celles en extérieur ayant pour cadre le bord de mer.

rusinol-chef

Dans les tableaux en cuisines, réalisés avec seulement trois tons, le blanc des toques, des chemises et des assiettes tranche avec les camaïeux de gris du plafond, des luminaires, des murs et du plan de travail, et avec le noir des tabliers. Tout suggère la technicité du travail des chefs.

Les scènes de bord de mer

Difficile d’imaginer une exposition de Dolors Rusiñol Masramon sans scène de plage. On suppose qu’elle vit en bord de mer, tant celle-ci est omniprésente dans ses œuvres. Nombreuses sont les baigneuses chez elle. D’ailleurs, « une de ses nageuses emblématiques se trouve à la fondation Olympique de Barcelone », rappelle Claire Bornerand, la galeriste de l’Ancien Courrier.

rusinol-porte-voix

Mais au-delà des individus qui se trouvent logiquement à la plage, comme les baigneurs, on peut voir un pianiste jouant de son instrument, des chevaux, un homme avec un porte-voix évoquant les réclames à l’ancienne, des cuisiniers dressant des tables…

Lettres, textures et tissus

Ici ou là, par le biais du collage, Dolors Rusiñol Masramon intègre des lettres ou des mots dans ses tableaux. La peinture est mate. Les matières, les textures sont très travaillées, les plis des tissus sont rendus à la perfection, le souci du détail prime.

Virginie MOREAU
vm.culture@gmail.com

Informations pratiques

> Galerie de l’Ancien Courrier
3, rue de l’Ancien Courrier
34000 Montpellier
Tel. : 04 67 60 71 88
www.galerieanciencourrier.com

> L’exposition Moments suspendus de Dolors Rusiñol Masramon est visible jusqu’au 29 juin 2019 du mardi au jeudi de 14h à 19h et le vendredi et le samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité