Expo / Mecarõ : l’Amérique du Sud et ses enjeux culturels, sociaux et environnementaux

Par |
Vue de l'exposition "Mecarõ, l'Amazonie dans la collection Petitgas".

Exposition prolongée jusqu’au 20 septembre 2020. A l’Hôtel des Collections Montcalm – MOCO, avec l’exposition Mecarõ, Nicolas Bourriaud expose un ­véritable chant d’amour pour l’Amazonie, poumon vert de notre planète. La collection patiemment réunie au fil des années par l’extraordinaire Catherine Petitgas met amoureusement en lumière l’art contemporain de l’Amérique latine. A l’étage sont présentées les mutations urbaines des grandes villes d’Amérique du Sud. Au rez-de-chaussée, la cosmologie amazonienne charme et fait réfléchir les visiteurs. Enfin, au sous-sol, s’affirme l’exubérant féminisme tropical. Collectionneuse d’art contemporain depuis une vingtaine d’années, Catherine Petitgas a rassemblé plus de 900 œuvres d’Amérique du Sud. L’Hôtel des Collections en présente une centaine – réalisées par 53 artistes dont 70 % de femmes – sous l’intitulé Mecarõ, mot qui signifie « les esprits » en langue krahô. Cette exposition sou­ligne les relations entre les artistes de cette région du monde et leur environnement social, économique et écologique. L’Amazonie sensorielle La première salle, entièrement peinte en jaune, dans laquelle les visiteurs sont invités à pénétrer munis de surchaussures, est une œuvre à elle seule, appelée Opéra de la pollinisation croisée. Signée par le Colombien Oswaldo Macia, cette installation olfactive et sonore restitue les odeurs d’orchidées sauvages, les bruits des insectes (papillons et abeilles) et propose comme une méditation en pleine jungle amazonienne. La faune et la flore semblent ainsi envelopper le public…. Des tableaux d’Ivan Serpa à l’arrière-plan, des sculptures d’Erika Verzutti au premier plan. La deuxième salle est notamment consacrée à des œuvres du Brésilien Ivan Serpa avec deux de ses tableaux issus de sa série Amazonica, qui relèvent du Néo-Constructivisme des années soixante-dix. Ses abstractions géométriques, hommages au carré, « arrondissent les angles du Bauhaus », selon Catherine Petitgas, qui note qu’Ivan Serpa a introduit dans l’un des tableaux les couleurs de l’école de samba la plus connue de Rio...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

1 réponses

Vous devez être abonné pour commenter.

  1. * FENETRE SUR COUR.34 * à

    MECARO.
    # Les Esprits # en langue krahô.

    L’Amazonie dans la Collection Petitgas.

    Première présentation institutionnelle de la collection de Catherine Petitgas, figure clé de la reconnaissance de l’art contemporain d’Amérique Latine en Europe…

    https://flic.kr/s/aHsmMo6sCv

    Amicalement.
    UCE – FSC/P.34 – .
    Médias/Actualités/Editions.
    Philippe Maréchal.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité