Coup de cœur de la Galerie de l’Ancien Courrier : « Plage en famille », par Linette Cajou

Par |

En cette période où soutenir l'art est crucial, l'Hérault Juridique & Economique vous propose les coups de cœur de galeries d'art montpelliéraines.

Plage du Prado, Linette Cajou, 30 x 30 cm.

La galeriste Claire Bornerand raconte : « Mon coup de cœur cette semaine va à une toile de petit format de Linette Cajou, réalisée spécifiquement pour le trentenaire de la galerie : une scène de plage en famille. Un véritable message de convivialité, tendre et chaleureux.

Pour l’artiste méditerranéenne, peindre une scène de plage évoque toujours les souvenirs de sa propre enfance. La notion de famille est très forte dans son œuvre comme dans sa vie, étant elle-même issue d’un clan très soudé. Ainsi, Linette Cajou confie que Plage du Prado est née de la réminiscence d’un rituel familial partagé avec sa mère et son frère à la sortie de l’école : les baignades sur le chemin du retour. Un plaisir simple, un sentiment de liberté dont se rappelle vivement Linette Cajou : « poser les cartables et courir pieds nus jusqu’au rivage ! ».

On retrouve la triade représentée sur les trois plans principaux de la toile, comme des « petites pyramides humaines » liées entre elles, qui viennent appuyer les ondulations de la composition.

Dans cette représentation, l’idée de partage prime. Elle est symbolisée par la pastèque : fruit rouge, généreux, d’une rondeur parfaite aux yeux de l’artiste. Découpée pour le pique-nique du soir, partagée et croquée dans un moment de vie frugal en famille.

Il y a du monde dans les œuvres oniriques de Linette Cajou. Parfois elles sont peuplées de personnages énigmatiques tels que cet homme au vêtement blanc et la petite fille au cerceau. Cette dernière est la représentation d’une aïeule. En exprimant son monde intime, Linette Cajou nous rappelle que la plage est un terrain de jeu ancestral, un lieu de mémoire où tout le monde redevient un enfant.

L’atmosphère surannée est appuyée par le choix de tons ocre sourds pour traduire la peau, le sable et la chaleur de la fin d’après-midi. L’œuvre de Linette Cajou est sensuelle, cherchant à rendre une sensation corporelle, « la chaleur sur la peau, quelque chose de moite et de chaud en opposition à la fraîcheur de la pastèque », dit Linette Cajou. »


Linette Cajou, originaire de Marseille, vit depuis de nombreuses années à Montpellier. Elle expose dans la région et compte nombre de ses collectionneurs en Asie. D’ailleurs, une exposition sur le thème de la mer est prévue à Singapour au printemps prochain.


Virginie MOREAU
vmoreau.hje@gmail.com

> Galerie de l’Ancien Courrier
3, rue de l’Ancien Courrier – Montpellier
Tél. : 04 67 60 71 88.
galerieanciencourrier.com

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité