Pays-Âges, les modifications des paysages dans le temps, au Musée de Lodève

Par |
souche-silence-couv
Georges Souche. "Silence # 349, l’île flottante", 2018. © Georges Souche.

L’exposition estivale du Musée de Lodève, portant sur le paysage et son évolution, met en dialogue un dépôt du Centre National des Arts Plastiques, constitué de 38 photographies et de 4 peintures d’artistes contemporains, avec des photographies de Georges Souche portant notamment sur le lac du Salagou et avec des dessins et peintures d’Alexandre Hollan représentant un grand chêne de Saint-Jean-d’Aumières, près de Gignac.

Un an après la réouverture du Musée de Lodève consécutive à sa rénovation, son calendrier d’expositions est recalibré : son exposition de prestige se tiendra désormais en automne et non plus en été, nous apprend Fadelha Benammar Koly, vice-présidente chargée de la culture à la Communauté de communes Lodévois Larzac.

salle-du-temps
La salle du temps (collection permanente) © Vincent Fillon.

« L’été, la programmation est désormais centrée sur les familles, qui représentent 25 % du visitorat », explique Ivonne Papin-Drastic, conservatrice en chef et directrice du musée. « L’automne, elle sera plus axée sur les amateurs d’art », car il est apparu qu’ils visitaient plutôt le musée à partir de septembre, et moins l’été. Parmi les actions initiées par l’équipe du musée, les élèves et collégiens sont incités à venir faire leur pause déjeuner au Musée. Le jeune public peut découvrir les collections du musée par le jeu et les énigmes, pour apprendre tout en s’amusant. Le savoir est démystifié. Une collaboration plus étroite avec le tourisme est mise en place au travers de visites couplées des collections du musée et du lac du Salagou, à l’occasion de l’exposition estivale.

Le lac du Salagou à l’honneur dès le 15 juin

Dans Pays-Âges, les photographies de Georges Souche présentent divers états du lac du Salagou, pour mieux documenter son évolution dans le temps. Un texte de Jean-Claude Forêt, qui connut les lieux avant leur immersion pour créer le lac artificiel, témoigne de ce que fut cet endroit avant sa mise en eau. Et de la douleur d’avoir perdu un repère tout autant qu’un repaire. D’autres clichés de Georges Souche, à paraître dans un ouvrage intitulé Planète Salagou, la traversée des brumes, donnent une vision plus poétique du lac. 

souche
Georges Souche. « Silence # 75 », 2018. © Georges Souche.

Ode à un grand chêne

Alexandre Hollan se focalise, pour sa part, sur un seul et même grand chêne majestueux, dont il représente les modifications, au fil des caprices de la météo et des années. Depuis soixante-dix ans, Alexandre Hollan restitue sur papier et sur toile ses sensations au contact des paysages, et plus particulièrement des arbres. Le mystère propre à la nature vivante. A force d’observation et de patience, presque de méditation, il a su capter la vie secrète des arbres, bien avant que l’Allemand Peter Wohlleben ne la formule dans son ouvrage éponyme. Cette respiration de la nature qui fait que certaines personnes pratiquent désormais la sylvothérapie – thérapie par la forêt. Chaque été, en garrique, près de son mazet héraultais, il s’installe à leurs pieds pour mieux les ressentir, attentif, à l’écoute du moindre de leurs craquements. Il les représente à la merci des vents et des orages, ou majestueux, calmes, et leur donne parfois des surnoms, riche de la relation intime qu’il a nouée avec eux, proche d’une relation fusionnelle, à force de les côtoyer. La commissaire d’exposition a choisi de ne se focaliser que sur un seul et même arbre, pour en montrer les différentes représentations et variations, puisque tel est l’objet de l’exposition.


Infos bonus

Le partenariat du Musée de Lodève avec Pierresvives est renforcé. Après l’exposition Néandertal, le Musée est en effet partenaire de la prochaine exposition consacrée par Pierresvives au Mobilier national, présentant des tapisseries d’artistes.

Une rétrospective consacrée au Lodévois Ahmed Djelilate se tiendra au Cellier des Chanoines, à Lodève, du 12 juillet au 25 août. On ne sait pas encore si ce lieu restera dévolu aux expositions ou non.


Informations pratiques

Musée de Lodève
Square Georges-Auric
34700 Lodève
Tél. : 04 67 88 86 10.

> L’exposition Pays-Âges est visible du 15 juin au 25 août 2019.

> Ouvert du mardi au dimanche inclus, de 10h00 à 18h00.

> Entrée payante.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité