Une double rétrospective dédiée à Tjeerd Alkema au FRAC et à la Galerie AL/MA

Par |
tjeerd-alkema-couv-ok

A l'origine de l'exposition "100 artistes dans la ville" en 1970, au sein du groupe ABC Productions, qui rassemblait également Jean Azémard, Vincent Bioulès et Alain Clément, Tjeerd Alkema fait l'objet d'une double rétrospective au FRAC Montpellier Occitanie et à la Galerie AL/MA.

Né aux Pays-Bas en 1942, formé à l’Ecole des Beaux-Arts de La Haye, puis à celle de Montpellier, Tjeerd Alkema est fasciné par les notions d’équilibre et d’espace. Il est connu pour ses anamorphoses, provenant des distorsions qu’il impose à ses images ou aux volumes qu’il crée. Observer ses œuvres nécessite de tourner autour d’elles, car elles ne s’imposent pas d’un seul coup d’œil. Elles sont changeantes, multiples, à l’image de ses anamorphoses en métal, si légères. Toutes les anamorphoses de Tjeerd Alkema dégagent une poésie surprenante au vu des matériaux utilisés (ciment…).

Intitulée Antiquités (Les) Sont toujours de fabrication moderne, d’après Le Dictionnaire des idées reçues de Gustave Flaubert, cette double rétrospective revient sur des œuvres des années 1960 et s’étend jusqu’à 2019. Elle couvre les divers médiums que Tjeerd Alkema a pratiqués et pratique : photographie, film, volume, dessin…

alkema

L’exposition de la Galerie AL/MA rassemble notamment une étonnante sculpture en bois peinte en jaune de 1969, de grandes spirales photographiques de 1977, des dessins à la craie de 1978, de petits volumes en bois, plâtre et ciment de 2017-2018 et des anamorphoses en métal récentes…


Et au Musée Fabre

Toujours dans le cadre de la ZAT 100 artistes dans la ville, qui célèbre l’événement du même nom organisé par ABC Productions en 1970, une des sculptures anciennes de Tjeerd Alkema, montrée lors de la manifestation d’origine, et un film, sont présentés au musée Fabre dans le cadre de l’exposition Chemins de traverse de Vincent Bioulès.

tjeerd-alkema
A gauche un tableau de Jean Azémard, à droite, une œuvre de Marc Devade. Au sol, « Nocturne », œuvre de Tjeerd Alkema présentée en mai 1970 sur le quai de la gare de Palavas.

Informations pratiques

A voir à la Galerie AL/MA jusqu’au 20 juillet 2019
5, rue du Plan du Palais – 34000 Montpellier
Tél. 06 63 27 15 63. Fermée les jours fériés.
Ouverte du mercredi au samedi de 14h à 19h.

A voir au FRAC Occitanie Montpellier jusqu’au 31 août
4-6, rue Rambaud – 34000 Montpellier
Tél. 04 11 93 11 60.
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h.
Fermé les jours fériés.

A voir au Musée Fabre
39, boulevard Bonne Nouvelle – 34000 Montpellier
Tél. 04 67 14 83 00.
Ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf le lundi.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité