Une semaine avec Isabelle Marsala, adjointe à la Culture de Montpellier : valoriser les artistes montpelliérain(e)s

Par |
isabelle-marsala-couv
© Virginie Moreau.

Isabelle Marsala est depuis longtemps une personnalité incontournable de Montpellier. Appelée par Philippe Saurel en tant qu’adjointe à la réussite éducative en avril 2014, puis à la culture en janvier 2018, elle livre, pour l’Hérault Juridique & Economique, sa vision de la culture à Montpellier. Troisième partie de notre série d'interviews. Isabelle Marsala insiste sur l'importance de mettre à l'honneur les artistes montpelliérains, et évoque l'exposition d'été de l'Espace Bagouet : "Trois femmes dans la ville".

Selon vous, les artistes montpelliérains n’ont pas été suffisamment valorisés par le passé ?

« Historiquement, avant notre arrivée, nos artistes n’ont pas été assez valorisés. Et n’ont, du coup, pas assez valorisé la ville. C’est un travail commun, réciproque. Je pense que c’est pour cette raison que le maire m’a confié le poste d’adjointe à la Culture. Nous sommes d’accord, lui et moi, pour dire qu’il faut impérativement valoriser la scène montpelliéraine. Local et qualité ne sont pas antinomiques.

Nous avons une très belle scène artistique à Montpellier : danseurs, comédiens, plasticiens, écrivains… Cette scène, il faut la mettre en valeur. C’est très important pour moi.

Quid des artistes féminines montpelliéraines, qui jusqu’ici sont les grandes oubliées de l’Espace Bagouet ?

« En tant que peintre, et par rapport au parcours que j’ai eu dans l’édition de petits livres dans mon atelier, je me suis rendu compte qu’il y a beaucoup de femmes créatrices de qualité sur le terrain, mais que plus on monte l’échelle, plus ces femmes de valeur disparaissent. Etre femme et exercer un métier artistique, ce n’est pas si simple. Ce n’est simple pour personne d’être artiste. Mais c’est moins simple pour une femme que pour un homme. On vous ouvre moins de portes. Il y a des travaux de femmes de notre région, de la métropole, de Montpellier, que j’admire particulièrement. Pour l’exposition d’été de l’Espace Bagouet, qui aura lieu du 13 juin au 2 septembre 2018, je me suis tournée vers trois de ces femmes pour monter une exposition réellement de qualité. Je n’expose pas des travaux de femmes pour exposer des travaux de femmes. Mais parce que ces trois artistes sont extrêmement confirmées. Elles travaillent depuis longtemps. Il s’agit de Sonia Bazantay, Clara Castagné et Karen Thomas.

trois-femmes-dans-la-ville copie

Leur travail est exposé largement au-delà de notre région et circule énormément. Leurs travaux sont à la fois très différents mais reliés par le goût du geste dans l’acte de peindre. Cette exposition devrait avoir beaucoup de résonance et « parler » au public. Elle sera très riche. Leurs travaux, quoique très différents, se complètent bien. Ils montrent trois directions dans l’art actuel. Le titre de l’exposition, Trois femmes dans la ville, est un clin d’œil au film Deux hommes dans la ville, qui a été en partie tourné à Montpellier. Le vernissage est fixé au 12 juin.

La programmation artistique est bouclée à Bagouet et au Pavillon Populaire jusqu’en 2020, sauf pour Saint-Ravy. La date précise de réouverture du Carré Sainte-Anne après les travaux n’est pas encore connue. »

Propos recueillis par Virginie MOREAU le 18 mai 2018
vm.culture@gmail.com

Demain, Isabelle Marsala évoquera les foires et salons d’art contemporain qui se tiennent à Montpellier, et annoncera la création d’un nouveau salon, à la thématique très particulière, par la Ville de Montpellier.

Retrouvez l’interview complète dans l’Hérault Juridique & Economique, version papier, édition du jeudi 31 mai 2018, pages 6 à 9.


Lisez ici les articles de cette série (en cliquant dessus) :

• Une semaine avec Isabelle Marsala, adjointe à la Culture de Montpellier : « La culture porte l’image de la ville »

• Une semaine avec Isabelle Marsala, adjointe à la Culture de Montpellier : 100 artistes dans la ville en 2019, pour l’ouverture du MoCo

• Une semaine avec Isabelle Marsala, adjointe à la Culture de Montpellier : valoriser les artistes montpelliérain(e)s

• Une semaine avec Isabelle Marsala, adjointe à la Culture de Montpellier : un Salon d’Automne à Saint-Ravy

• Une semaine avec Isabelle Marsala, adjointe à la Culture de Montpellier : démonter les mécanismes de la photo de propagande

• Une semaine avec Isabelle Marsala, adjointe à la Culture de Montpellier : cinéma et théâtre

• Une semaine avec Isabelle Marsala, adjointe à la Culture de Montpellier : enfin réintégrer un vrai atelier

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité