Sciences, art et beauté à Bagouet

Par |

La nouvelle exposition organisée par la Ville de Montpellier à l’espace Bagouet jusqu’au 1er février 2015 met en valeur des pièces remarquables issues des collections des universités montpelliéraines (UM 1, 2 et 3) et bien souvent classées au titre des Monuments historiques. Science et art s’y retrouvent en beauté. 

> Pour lire cet article dans son intégralité, consultez L’Hérault Juridique & Economique du 20 novembre 2014.

 

La scénographie de l’exposition a de quoi fasciner. A l’entrée, des moulages d’anatomie pathologique du Dr Thibert, datant du XIXe siècle, occupent un pan de mur et donnent un aperçu visuel, rutilant et édifiant, des diverses pathologies de l’appareil digestif, de la vessie et autres. Tout près, un crâne dit de Charcot (d’après le nom du célèbre neurologue), datant de la même époque et appartenant au conservatoire d’anatomie de la fac de médecine de Montpellier, est exposé sous un globe de verre, tout comme une boîte d’herborisation transportable et un microscope, également représentés sur deux tableaux de Max Leenhardt : Une herborisation d’étudiants dans la garrigue et Laboratoire de l’Institut de botanique. Spectacle impressionnant, sur le mur du fond se « perchent » plus de 200 oiseaux du XIXe siècle, naturalisés pour les besoins de la recherche scientifique.

Virginie MOREAU

> Espace Bagouet, esplanade Charles-de-Gaulle, Montpellier.

> Visites libres (sauf jours fériés) du mardi au dimanche, de 10h à 13h et de 14h à 18h.

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité