Expos

galerie-treize-trancha-tejedor

Stéphane Villafane et Arancha Tejedor, une certaine idée du paysage à la Galerie 13 (Montpellier)

Jusqu’au 20 avril 2017, à la Galerie 13, Odulia Caparros propose à ses visiteurs de se plonger dans les « paysages éclatés » réalisés par Stéphane Villafane et Arancha Tejedor. Ces deux peintres ont fait le choix de s’éloigner de la figuration pour se diriger vers une quasi abstraction que la galeriste qualifie d’abstraction « lisible ». Un œil même non exercé parvient en effet à comprendre ces abstractions comme des paysages.
moirin-gabrielli.ok

Les variations photographiques de Jean-­Yves Moirin autour de l’iris, à la Galerie Gabrielli (Montpellier)

Jusqu'au 15 mai 2017, Annie Gabrielli propose une exposition de photographies de natures mortes de Jean-Yves Moirin qui sont autant d'hommages à la peinture classique. Revisitant un thème maintes fois exploré dans l'histoire de l'art, à savoir le cycle de vie d'une fleur, de son éclosion à sa flétrissure, mis en parallèle avec le caractère éphémère de la vie, il souligne également le sublime.
musee-medard-indiennes-lunel

L’épopée des indiennes, sur les traces de Louis Médard, à Lunel

Le Musée Médard de Lunel met l’accent, dans son exposition actuelle, sur la vie professionnelle de son donateur, Louis Médard, via notamment ses notes manuscrites et les documents d’archives de ses entreprises successives. Ce bibliophile passionné (1768-1841) avait fait fortune dans le commerce de textile, en important d’Asie et d’Inde des tissus en coton, peints et à motifs variés, communément appelés indiennes.
moco-montpellier

Un pas de plus vers la réalisation du MoCo : nomination de sa présidente et de l’architecte

Mercredi 5 avril 2017, le maire de la ville de Montpellier, Philippe Saurel, avait convoqué la presse pour lui présenter les avancées en matière de mise en place de l'EPCC du Montpellier Contemporain, futur centre d'art contemporain de Montpellier, dit MoCo, qui sera inauguré en juin 2019. La styliste de mode parisienne Vanessa Bruno est nommée présidente de l'EPCC du MoCo. Et l'architecte Philippe Chiambaretta est chargé de transformer l'hôtel Montcalm en véritable centre d'art "réenchanté".
Auzoux-espace-bagouet-montpellier

Les modèles anatomiques en 3D du Dr Auzoux : l’art d’enseigner la science… en beauté

Que fait un étudiant en médecine, passionné d’anatomie, qui ne supporte pas les dissections ? Réponse : il crée des modèles en papier mâché démontables, reproduisant le plus fidèlement possible l’anatomie humaine. Ce fut en tout cas la solution que trouva le Dr Louis Thomas Jérôme Auzoux (1797-1880), qui ne tarda pas à se spécialiser dans « la confection de pièces servant à l’étude de la botanique, de la zoologie, de la médecine vétérinaire et de la physiologie comparée », expliquent Françoise Olivier et Numa Hambursin, les commissaires de l’exposition Prodiges de la nature, les créations du Dr Auzoux, qui se tient pendant encore quelques semaines à l’Espace Bagouet. Y sont présentées des compositions détaillées d’organes, de végétaux, d’animaux et d’insectes qui, pour être scientifiques, n’en sont pas moins artistiques…
œuvre-abel-pradalie

Des talents de la jeune peinture européenne réunis à la Galerie Boisanté

Un événement dédié à la jeune peinture figurative européenne se tient actuellement à la Galerie Boisanté, à Montpellier. Sous l'intitulé "To paint is to love again", Clémence Boisanté présente, aux cimaises de sa galerie, un panorama qualitatif de la jeune peinture européenne. A l'étage supérieur figurent des tableaux d'Abel PRADALIÉ. A l'étage inférieur se côtoient des peintures de Romain BERNINI, Simon PASIEKA, Nazanin POUYANDEH et Léopold RABUS. Les cinq peintres, qui sont loin d'être des inconnus puisqu'ils ont déjà réalisé des expositions d'envergure saluées par la critique, ont en commun un certain goût pour le mystère, qui transparaît dans leurs œuvres. Autre thématique abordée : le nu.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toute les semaines dans votre boite mail.