Une exposition dédiée à Paul Signac au Musée Fabre

Par |

Au musée Fabre, plus de 150 œuvres du néo-impressionniste Paul SIGNAC (1863-1935) donnent la pleine mesure de la passion du peintre pour les paysages marins et fluviaux – de la Seine à la Méditerranée – et de sa maîtrise tant du divisionnisme que des couleurs. Cette exposition, déjà présentée au Musée des Impressionnismes de Giverny, mais enrichie de 35 tableaux inédits, fête dignement le cent-cinquantième anniversaire de la naissance de l’artiste… A voir jusqu’au 27 octobre.

 

Le parcours muséographique fait voyager les visiteurs dans le temps et les techniques, et lève le voile sur un peintre voyageur, navigateur, épris de liberté. La sélection des oeuvres de SIGNAC présentée par la commissaire de l’exposition, Marie LOZON DE CANTELMI (responsable du département XIXe, art moderne et art contemporain au musée Fabre), est riche. En effet, plus de 150 oeuvres (pein tures, aquarelles et dessins), sur les 500 réalisées par le peintre au cours de sa vie, figurent au sein de l’exposition.

Elle retrace en premier lieu son évolution picturale, de ses débuts au néo-impressionnisme, de ses impressions des bords de Seine à ses premières séries dédiées à Saint-Briac et Concarneau. Tandis que les quais d’Asnières-sur-Seine s’étirent sous la froide lumière du jour, les barques et voiliers voguent au gré des flots vers le pont de Grenelle, sous le regard attentif des pêcheurs. Les cheminées des industries riveraines égrènent des panaches de fumée. Les toiles néo-impressionnistes sur Saint-Briac et Concarneau sont lumineuses ; l’évocation de Concarneau, étant même associée à la musique classique.

Les tons se divisent en petites touches de couleur pour former un ensemble harmonieux. Plus loin, le musée présente quatre esquisses de panneaux décoratifs destinés à orner la salle des fêtes de la mairie d’Asnières, réalisées par SIGNAC en 1900 dans le cadre d’un concours. Enfin, l’attirance de Paul SIGNAC pour le Sud de la France, où il s’installe en 1892, se dévoile dans ses tableaux peints près de la Méditerranée. Le canal du Midi, le Lavandou et de hauts lieux du Sud comme Tarascon, Avignon, Toulon, Antibes ou Saint-Tropez, sont autant de sources d’inspiration pour le peintre, qui retranscrit à merveille les reflets de l’eau, si chatoyants, et les chaudes couleurs du Midi.

Virginie MOREAU

> Musée Fabre – 39, boulevard Bonne Nouvelle – 34000 Montpellier – Tel. : 0467 148 300
> Exposition Signac, les couleurs de l’eau visible du mardi au dimanche, de 10h00 à 19h00.
> Le musée sera ouvert le 15 août 2013.

Visuel : Paul SIGNAC – Le Port (Soir). Couchant rouge (Saint-Tropez) – 1906 Huile sur toile – 65 x 81 cm – Chicago, The Robert B. Mayer Family Collection © Photo Michael Tropea, Chicago.

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité