Fabriques de territoire et fabriques numériques de territoire : 8 structures lauréates en Occitanie

Par |
Exemple de tiers-lieu à Montpellier : la Halle Tropisme © Vincent Carmet / Atelier End

En juillet 2019, le gouvernement a lancé un appel à manifestations d’intérêt (AMI) pour encourager la dynamique des tiers-lieux dans les territoires. Six fabriques de territoire en Occitanie et 2 fabriques numériques de territoire à Montpellier vont bénéficier de l’aide de l’Etat.

Doté de 45 millions d’euros, l’appel à manifestations d’intérêt (ouvert jusqu’en 2021) doit permettre d’identifier au plan national d’ici 2022, 300 fabriques de territoire, existantes ou en projet, dont 150 seront implantées en quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et 150 dans les territoires ruraux. Ces fabriques seront soutenues à hauteur de 75 000 à 150 000 euros, sur  trois  ans. Le 3 février à Concarneau, les noms des 80 premières structures lauréates de l’appel à manifestations d’intérêt Fabriques de territoire et fabriques numériques de territoire ont été dévoilés. L’Occitanie et Montpellier figurent en bonne place dans cette short-list.

En Occitanie

Six fabriques de territoire bénéficieront en Occitanie du soutien de l’État pour incarner de véritables lieux ressources pour le réseau de tiers-lieux du territoire. Elles se situent à Uzès (Tiers-lieu le 21), Limoux (SAPIE), Toulouse (SCIC IF, Les Imaginations fertiles et Toulouse Métropole), Narbonne (Le Grand Narbonne), Beaucaire (BOOSTER), Bagnols-sur-Cèze (Mairie de Bagnols-sur-Cèze). Elles auront ainsi un rôle de mise en commun, porté vers la création d’activités, les coopérations entre acteurs et le développement local, bénéficiant à l’ensemble de l’écosystème qui anime le territoire. Ces lieux recevront notamment une subvention d’amorçage de l’État pouvant aller jusqu’à 50 000 euros par an sur trois ans.




A Montpellier

Deux fabriques numériques de territoire à Montpellier (Centre Communal d’Action Sociale) et Sète (SCIC La Palanquée / Association Sète en commun) proposeront de nombreuses activités autour du numérique aux habitants et professionnels du territoire. Elles seront soutenues, en plus de la subvention d’amorçage pouvant aller jusqu’à 50 000 euros par an sur trois ans, par un bonus financier de 100 000 euros par tiers-lieu.

Candidater à l’AMI

Les deux prochaines vagues de l’appel à manifestations d’intérêt se clôtureront le 30 mars et le 20 juin 2020. Les porteurs de projets peuvent déposer leur dossier auprès du programme Nouveaux lieux, Nouveaux liens de l’Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT) www.societenumerique.gouv.fr/tierslieux. Ils seront accompagnés par France tiers-lieux, l’association nationale d’appui aux porteurs de projets.


Consultez, en ligne, la carte et la liste des lauréats : https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/80-fabriques-de-territoire-et-fabriques-numeriques-de-territoire-laureates

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité