Festival de musique ancienne de Maguelone (2 au 11 juin 2015) : la billetterie est ouverte !

Par |

Il faudra faire vite pour acheter son sésame et pouvoir assister à l’exceptionnelle programmation que nous proposent, cette année encore, le Festival de musique ancienne de Maguelone et son directeur-fondateur, Philippe Leclant. Au programme de cette 32e édition qui aura lieu du 2 au 11 juin à la cathédrale de Maguelone : la musique napolitaine à l’âge d’or de la cité aragonaise. Une série de 6 concerts en résonance avec l’exposition d’été du Musée Fabre, qui servira de préambule musical à un été montpelliérain décidément très napolitain…

Patrizia Bovi, l’âme de Micrologus, semble savourer par avance. Son ensemble, qui avait été privé de concert l’an dernier pour cause de grève des intermittents du spectacle, va pouvoir proposer aux mélomanes du festival de Maguelone, un « Carnivalesque » revisité, dont l’enregistrement discographique vient d’être récompensé d’un Diapason d’or*. Une double récompense, puisque Philippe Leclant, directeur-fondateur du Festival de Maguelone, lui a confié cette année la programmation et la direction artistique autour d’une thématique napolitaine.

Les 6 concerts proposés au mois de juin vont en effet entrer en résonance avec l’exposition d’été du Musée Fabre, conçue en « seule étape » par les services de Michel Hilaire, son directeur général. Une évidence et une continuité pour Philippe Leclant, car le Festival de Maguelone avait déjà mené une première expérience croisée avec le musée montpelliérain en 2012, à l’occasion de l’exposition autour du Caravage (Corps et ombres).

Aperçu du programme : En ouverture du festival (le 2 juin), l’ensemble I Turchini et le chanteur-acteur Pino de Vittorio – icône du chant traditionnel napolitain – retraceront l’âge d’or de la comédie musicale napolitaine du XVIIe siècle. Le 4 juin, Jordi Savall (Hesperion XXI) – invité d’honneur et ami de longue date du festival – évoquera les fêtes napolitaines au XVe siècle, de la cour d’Alfonso V « el Magnanimo » à celle de Federico I, une musique aragonaise sous forte influence espagnole. Le 6 juin, place à Domenico Scarlatti et au chant à Naples, un programme « très élégant » suggère Patrizia Bovi. Le 7 juin, la harpiste Mara Galassi (harpe triple) jouera l’Anamorphosis Musicae, symbolique du « stylus fantasticus » dans la musique instrumentale de Naples au début du XVIe siècle. Le 9 juin, l’ensemble De Labyrintho proposera « Umbra, le tenebre del principe di Venosa », un programme plutôt polyphonique avec la présence de 8 chanteurs et de musiciens. Le 11 juin, en clôture du festival, Patrizia Bovi et l’ensemble Micrologus interpréteront les villotte et villanesche typiques de Naples aux XVe et XVIe siècles, comme une invitation lancée sous l’intitulé : « Et encore, nous faisons carnaval ! ».

Programme complet et tarifs sur http://www.musiqueancienneamaguelone.com/

 

Billetterie assurée par
La Boîte à Musique, Montpellier
www.boite-musique-montpellier.fr
Du mardi au samedi, de 10h à 12h
et de 14 à 19h. Réservation par
téléphone au 04 67 60 69 92.

* Carnivalesque – Ensemble Micrologus, Label Baryton, Distribution « La Boîte à Musique », Montpellier

 

Michel Hilaire, directeur général du Musée Fabre, et Patrizia Bovi (Micrologus), conseillère artistique de l’édition 2015, autour de Philippe Leclant lors de la présentation du festival le lundi 23 mars à Montpellier. © HJE D. Croci

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité