K-Litystreet, exposition éphémère au Cap

Par |

Né à Paris, K-Litystreet est un artiste peintre autodidacte d’origine togolaise. Après une carrière internationale de basketteur professionnel, il choisit de devenir peintre muraliste pour développer son langage intérieur avec le monde

Comme son parcours, son oeuvre est atypique. Premièrement, sa peinture est à la fois naïve et brutale. Ainsi, il dépeint un univers qui amuse, surprend, émeut et interroge. Il se situe dans la veine figurative du mouvement néo-expressionniste. K-Litystreet rejette en effet, l’abstraction et l’art minimal qu’il juge trop intellectuel et élitiste. Deuxièmement, la couleur est omniprésente et percutante. A l’image d’un conteur pictural, il sature ses images en y apposant des mots pour mieux raconter son histoire.

Humour et dramaturgie

K-Litystreet oeuvre pour un lâcher prise conscient. Pourtant, cette incohérence visuelle se met au service de la puissance d’évocation pour faire naître le débat. Son idée : révéler avec humour et dramaturgie, les déviances et les perversités de la société de consommation et d’un genre humain sans limite. En conclusion, loin du Street Art décoratif, l’artiste se réapproprie l’espace public pour étendre ses réflexions et interrogations sur le monde actuel.


* Exposition de 26 toiles de l’artiste, organisée par Christophe Morel et André Gelis (l’inventeur du Musée d’art contemporain de Sérignan).

Vernissage le 14 septembre (18h). La Villa Terra Viva, 44 chemin du Camping (secteur Rochelongue), Le Cap d’Agde.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité