Alberto Giacometti, une biographie captivante

Par |
giacometti-couv

Quand la directrice de la Fondation Giacometti à Paris signe une biographie de cet artiste majeur du XXe siècle, celle-ci s’avère incontournable, et se lit comme un roman…

Paradoxal, pétri de contradictions, souvent habité par le doute, attaché à se tenir à l’écart des influences – même s’il fut un temps cubiste puis surréaliste –, Giacometti s’était donné pour but ultime, via la figuration, de représenter ce qu’il voyait, pourtant conscient que, sans cesse, « la réalité se dérobe ». Marqué très tôt par l’équivalence entre l’être humain et la nature, il représente « une femme comme un arbre, une tête comme un rocher », explique l’auteur. Très exigeant, voire tyrannique, envers ses modèles, le sculpteur s’attache aux détails. L’ « association entre féminité et angoisse, sexualité et blessure » apparaît dans ses œuvres, en lien avec sa relation tumultueuse avec sa compagne Denise. Son mariage avec Annette apaisera l’artiste, qui la prendra quotidiennement pour modèle, de même que plusieurs de ses amis, dont le philosophe japonais Yanaihara, et diverses jeunes femmes qui agrémenteront sa vie. L’ouvrage recense les nombreux coups de colère, amitiés, espoirs, déceptions et réussites de cet artiste en « lutte quotidienne, mentale et physique, avec la création ». Peinture, sculpture, Giacometti était animé par la nécessité de créer. L’art était pour lui un moyen nécessaire pour se rendre compte de ce qu’il voyait, rapporte Catherine Grenier.

On apprécie cette incursion dans l’intimité créatrice de Giacometti.

giacometti

 

Références de l’ouvrage

Alberto Giacometti par Catherine Grenier. Flammarion. 15,2 x 24 cm. 350 pages. Broché. 25 euros.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.