Arts / Marguerite Nadal et Jurga, naïveté et expressivité (Montpellier, galerie de l’Ecusson)

Par |

La sculptrice Jurga, d’origine lituanienne, et l’artiste peintre Marguerite Nadal ont en commun le travail de la matière. Leurs œuvres sont présentées ensemble, jusqu’à la fin du mois de mai 2015, à la Galerie de l’Ecusson.

Bien qu’elles semblent représenter des enfants, les sculptures de Jurga en terre patinée et en bronze symbolisent en fait l’enfant intérieur qui sommeille en chacun de nous ; celui que la vie réelle, avec son lot de désillusions, malmène parfois. Jurga rappelle l’importance de choyer nos rêves et de ne jamais oublier l’enfant que nous fûmes, dans ses multiples expressions.
Pour leur part, les femmes étonnées de Marguerite Nadal déambulent ou posent sagement assises, tandis que des fillettes en collants rayés jouent avec leur ours en peluche ou contemplent un oiseau. Ses portraits figuratifs teintés d’abstraction retranscrivent l’oisiveté et une certaine rêverie, qui cèdent parfois le pas à une légère inquiétude.

Une belle impression d’harmonie se dégage de cette exposition en duo.

Virginie MOREAU
vm.culture@gmail.com

> Galerie de l’Ecusson – 11, rue de l’Ancien Courrier – Montpellier – Tel. : 04 67 52 80 14.

> Exposition visible jusqu’au 30 mai, du mardi au jeudi de 15h à 19h et le vendredi et le samedi de 11h à 19h.

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité