Mécènes du Sud cherche des volontaires utilisateurs des réseaux sociaux pour sa prochaine expo

Par |
Thierry Fournier et Pau Waelder, curateurs de l’exposition Selphish qui se tiendra du 12 mars au 7 juin dans les locaux de Mécènes du Sud Montpellier-Sète, sont en quête de volontaires adeptes des réseaux sociaux Instagram, Twitter, Youtube, Google Images. Pour participer, il leur suffira de leur fournir le contenu de leurs posts et leur accord pour l’utiliser à des fins artistiques.
L’exposition (avec Martin John Callanan, Alix Desaubliaux, Lauren McCarthy et !Mediengruppe Bitnik) évoquera l’exposition de soi sur Internet, via quatre œuvres formant chaque semaine le portrait d’une nouvelle personne du public. Le projet s’intéressera à la manière dont on forme une image de soi sur les réseaux, et comment nos données en témoignent.

Intitulé de l’appel à participation

« Si vous n’êtes pas artiste (important !) et que vous postez souvent des moments de votre vie et de votre quotidien sur Instagram ou Twitter, nous vous invitons à participer à cette exposition ! Nous nous intéressons à des profils personnels, où l’image de vous et de vos proches est très présente – surtout pas des profils de travail ou des portfolios. Ce que vous postez (depuis la date de votre choix) deviendra le matériau des quatre œuvres pendant votre “semaine d’exposition” qui aura lieu entre le 12 mars et le 7 juin. Vous n’aurez rien de plus à faire. Alors, toute l’exposition sera consacrée À VOUS, UNIQUEMENT VOUS ET SEULEMENT VOUS pendant une semaine. Pour participer, envoyez-nous simplement un email à participer@selphish.me avec vos noms sur les réseaux sociaux. Nous aurons besoin d’utiliser les images, vidéos et textes de vos posts (seulement Instagram, Twitter, Youtube, Google images), depuis la date de votre choix. Nous vous demanderons juste votre accord et une copie de pièce d’identité (pour que personne ne l’usurpe).

Nous sommes très rigoureux avec la sécurité de vos données, tout sera effacé après l’exposition (sauf des photos des œuvres bien sûr). Le projet est intégralement compatible avec la Règlementation générale sur la protection des données. Vos contenus seront visibles seulement sur les quatre œuvres, dans l’exposition, nulle part ailleurs et plus jamais ensuite. Une fois terminée l’exposition, tout sera effacé, pour toujours et à jamais. » 

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité