Culture Page 45

Jean Leccia expose à l’Hôtel St-Côme (CCI) du 11 au 26 septembre 2014

| Par Hérault Juridique
La CCI de Montpellier participera aux Journées du Patrimoine 2014 en ouvrant les portes de la Salle Lapeyronie, ancien amphithéâtre d’anatomie du collège de chirurgie le samedi 20 septembre de 14h à 17h et le dimanche 21 septembre de 10h à 12h. Le thème des Journées du Patrimoine 2014 est « Patrimoine culturel, Patrimoine naturel ». A cette occasion, la CCI met à l’honneur le travail d’un artiste de Montpellier : Jean Leccia.

13 septembre 2014 : journée « Portes ouvertes des ateliers » au Musée Fabre

| Par Hérault Juridique
Le samedi 13 septembre, de 10h à 12h et de 14h à 16h, se tiendra une journée « Portes ouvertes des ateliers » au Musée Fabre de Montpellier Agglomération. Les plasticiens du musée Fabre, qui animent les ateliers, recevront le public pour lui présenter le programme de la saison 2014-2015. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Portrait de peintre : Cristine Guinamand, une vision apocalyptique

| Par Virginie Moreau
Supports agrafés, lacérés, cloués ; peinture effacée, recouverte ; collages ; explosions… la peinture de Cristine Guinamand est loin d’être lisse et sage. Ses tableaux évoquent la guerre, les mutilations, le suicide, et à tout le moins l’isolement. Une impression de désolation y règne. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Conférence-Concert autour de la musique Baroque / Philippe Leclant – Pierresvives Montpellier

| Par Hérault Juridique
Montpellier / Samedi 13 septembre 2014 à 16h. Pour sa deuxième rencontre consacrée à la musique baroque, la Médiathèque pierresvives invite Philippe Leclant, directeur du Festival de Maguelone. Il présentera son nouveau projet : « Rencontres avec les musiques anciennes en Pic-St-Loup ».  Ce nouvel événement musical, dont Jordi Savall est le président d’honneur, se déroulera du 26 au 28 octobre 2014. (Annonces légales Hérault Juridique) 

La magie ésotérique de Miró exposée à Sète cet été 2014 !

| Par Virginie Moreau
Le musée Paul-Valéry de Sète propose actuellement à ses cimaises une importante exposition consacrée à Miró, riche de 70 œuvres, qui couvre une période allant des années 20 à la mort du peintre, en 1983. Les peintures et sculptures retracent, dans une véritable célébration du signe et de la couleur, la mythologie céleste propre au peintre catalan, et illustrent sa grande liberté picturale. Au fil de l’exposition, les visiteurs peuvent également découvrir son engagement politique en faveur des républicains espagnols et contre le fascisme, et l’influence de ses opinions sur son œuvre. Le langage particulier de Miró et son intérêt pour les femmes, le vide et l’espace, l’astrologie et les planètes s’expriment aux cimaises. Ses femmes, oiseaux et personnages dansent sur les toiles comme un majestueux ballet cosmique et poétique. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Claude Viallat en toute liberté au cœur des arts décoratifs

| Par Virginie Moreau
Dans le cadre de la rétrospective des œuvres du Nîmois Claude Viallat au Musée Fabre, Michel Hilaire, directeur du musée, a proposé à l’artiste, membre fondateur du groupe Supports-Surfaces, d’investir l’Hôtel de Cabrières - Sabatier d’Espeyran pour induire un dialogue entre ses œuvres et l’intérieur cossu de cet ancien hôtel particulier voué aux arts décoratifs. Le résultat est particulièrement réussi. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Claude Viallat ou l’affranchissement des diktats picturaux / Musée Fabre de Montpellier, jusqu’au 2 novembre 2014

| Par Virginie Moreau
Abolir l’utilisation du châssis, de la toile apprêtée et du pinceau, s’affranchir du jugement académique des institutions muséales, tel est le combat que mène Claude Viallat depuis plus de cinquante ans, lui qui peint à même le sol sur des tissus crus, ni apprêtés ni tendus sur châssis, en leur appliquant de façon régulière et itérative la même forme, jugée quelconque et appréciée comme telle, depuis 1966. Le peintre – apôtre de l’abstraction, sauf dans ses œuvres tauromachiques – est attentif au devenir de la peinture et de la couleur sur des tissus aussi divers que des draps de lit, des parasols, des toiles de tentes, des tauds de bateaux ou encore des rideaux. Sa rigueur dans le travail, toute protestante, le pousse à expérimenter également, de la façon la plus simple possible, le rapport à l’objet, pour ne pas dire à la sculpture, dans une réflexion parallèle à ses recherches picturales. 250 de ses peintures, dessins et objets marquent actuellement le musée Fabre de leur présence colorée et libre. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Montpellier : poignant « Chemin de Croix » de Combas et Kijno à l’Espace Bagouet

| Par Virginie Moreau
En pénétrant l’Espace Bagouet, les visiteurs sont saisis par un instant de grâce en découvrant, dans une atmosphère de quasi recueillement, les Quatorze Stations du Chemin de Croix réalisé par Ladislas Kijno et Robert Combas entre 2003 et 2005. Vivement éclairée dans un espace laissé volontairement un peu sombre, chaque œuvre produit une forte impression. Nées du mariage de l’abstraction d’après-guerre de Ladislas Kijno et de la figuration libre de Robert Combas, les Quatorze Stations livrent, dans le sang et les sécrétions, une Passion du Christ saisissante. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Combas, en pleine « Mélancolie à ressorts » au Carré Sainte-Anne de Montpellier

| Par Virginie Moreau
Robert Combas est un génie indomptable qui poursuit quoi qu’il arrive son chemin, éclairé par on ne sait quelle lumière mystérieuse. Un génie qui n’hésite pas à se sacrifier pour son art – « La peinture m’a bousillé les jambes », dit-il – et à le nourrir de paradis artificiels pour retranscrire une impression d’élévation. Spirituelle, la peinture de Robert Combas l’est sans aucun doute, mais, modère-t-il, « elle n’est pas religieuse ». Quel plus beau écrin pour son art, dès lors, que le Carré Sainte-Anne, église néogothique du XIXe siècle, ­désacralisée et transformée par la Ville en espace d’expositions ? L’osmose entre les œuvres et le lieu est parfaite… (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Bissière au musée de Lodève, de la figuration à l’abstraction

| Par Virginie Moreau
Assimilé à l’Ecole de Paris, le peintre Roger Bissière (1886-1964) – qui s’était d’abord exprimé de façon figurative puis au travers de pictogrammes avant de se rapprocher de l’abstraction – est à l’honneur au musée Fleury de Lodève. Le musée commémore en effet le cinquantenaire de sa disparition au travers d’une exposition intitulée "Bissière, figure à part". Via 85 tableaux, une sculpture et deux tapisseries, le musée retrace, sous le commissariat scientifique de sa petite-fille, Isabelle Bissière, un parcours pictural particulier qui amènera le peintre à représenter la France à la Biennale de Venise, en 1964, où lui sera décernée la mention d’honneur, en raison de « l’importance historique et artistique de son œuvre ». Retour sur un destin singulier et une œuvre hors normes, un temps proche du primitivisme. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

A Hérépian, le Musée de la Cloche et de la Sonnaille vibre de nouveau

| Par Virginie Moreau
Installé sur l’ancienne gare d’Hérépian et inauguré en 1998, le Musée de la Cloche et de la Sonnaille a rouvert ce printemps après une fermeture de quelques années. Saviez-vous ­qu’Hérépian a abrité de 1600 à 1994 une fonderie de cloches appartenant à la famille Granier, seule usine en France à fabriquer les trois sortes de cloches ? La vocation du musée est de rendre compte de ce savoir-faire traditionnel. Car peu de gens savent désormais faire la différence entre les sonnailles (accrochées au cou du bétail), les grelots et les cloches (d’églises) dans le vocabulaire actuel, qui a retenu les vocables génériques « cloche » et « clochette », par facilité. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Sandra Patron prend la direction du MRAC de Sérignan

| Par Virginie Moreau
La nouvelle directrice du Musée Régional d’Art Contemporain vient d’être nommée par le président de la Région, Christian Bourquin : Sandra Patron succédera à Hélène Audiffren à la tête du Mrac dès le 8 septembre prochain. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Yi Ling, de l’écriture au dessin à la galerie sétoise Dock Sud

| Par Virginie Moreau
On le sait, les liens entre la galerie sétoise Dock Sud et les artistes du village chinois de Songzhuang sont étroits depuis 2009, année durant laquelle le galeriste Martin Bez a visité leurs ateliers et décidé de promouvoir en France ces talentueux plasticiens chinois. Depuis, il les reçoit en résidence à Sète des mois durant, exposant ensuite, dans sa galerie et lors de salons d’art contemporain, le fruit de leur travail en France. En ce mois de juillet, il montre à ses cimaises quatorze tableaux du peintre Yi Ling,caractérisés par la profusion des lignes et des images, et par une double lecture, selon qu’on les regarde de près ou à une certaine distance. (Annonces légales Hérault Juridique)

Portrait d’artiste : Philippe Jacq, un trait d’union entre les civilisations

| Par Virginie Moreau
Son travail est protéiforme. Philippe Jacq revisite les canevas et tapisseries de nos grands-mères en les rebrodant, en les assemblant, en les grattant et en les peignant. Proches de l’art singulier, ses tapisseries, patiemment retravaillées, nécessitent de longues heures de travail. L’artiste est également céramiste. Ses installations, "Jardins" et "Poupées" laissent une forte impression. Son propos général vise à réconcilier les peuples. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Les objets mystérieux de Patrick Tosani exposés au Pavillon Populaire, à Montpellier

| Par Virginie Moreau
De sa formation d’architecte, Patrick Tosani a gardé l’utilisation de maquettes. Qu’il les recouvre de peinture ou de terre, qu’il les creuse ou qu’il projette ses images dessus, le photographe, souvent qualifié d’intellectuel, « réfléchit sur la photo­graphie en tant que telle, en interrogeant les formats, les échelles et les matières », explique le commissaire de l’exposition, François Cheval, directeur du musée Nicéphore-Nièpce*. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

(Vidéo) Arts et Culture / Montpellier / VIALLAT au Musée Fabre, COMBAS, SOULAGES…

| Par Daniel Croci
Claude VIALLAT, Robert COMBAS avec Ladislas KIJNO ou en solo investissent les cimaises des lieux d'art de la ville de Montpellier. Découvrez en portfolio vidéo, les expositions qui se tiennent actuellement à l'espace Bagouet, au musée Fabre, au musée des Arts décoratifs et au magnifique Carré Sainte-Anne. Bonus : visite inaugurale du Musée SOULAGES de Rodez… (Annonces légales Hérault Juridique)

Peinture : Rosario Heins, regard social sur la Colombie

| Par Virginie Moreau
Il y a quelques semaines, la peintre colombienne Rosario Heins a quitté Montpellier, où elle habitait depuis plusieurs années, pour s’installer à La Grande-Motte. L’HJE l’a rencontrée alors qu’elle faisait ses adieux à son atelier montpelliérain, en attendant de trouver un ­atelier dans son nouveau lieu de villégiature. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Robert Combas, performance musicale et visuelle au Rockstore Montpellier, 25 JUIN 20h

| Par Daniel Croci
En marge des deux expositions qui lui sont consacrées cet été, au Carré Sainte-Anne et à l'Espace Dominique Bagouet de Montpellier, l'artiste peintre Robert Combas, accompagné de Lucas Mancione, se produira sur la mythique scène montpelliéraine du Rockstore pour une performance exceptionnelle visuelle et musicale, le mercredi 25 juin à 20h… (Annonces légales Hérault Juridique)

Programmation de la Fête de la Musique 2014 à Montpellier

| Par Virginie Moreau
Recréer de la convivialité, remettre toutes les musiques et toutes les pratiques qu'elles soient amateurs et professionnelles au cœur de la Fête de la musique 2014 ; tels sont les objectifs de la Ville de Montpellier, partenaire du plateau télévisé de France 2 et à l'initiative de 5 autres scènes proposées gratuitement aux associations ou collectifs d'artistes pour une offre musicale multiple, de qualité et équilibrée à Montpellier le 21 juin. (Annonces légales Hérault Juridique)

Un particulier va courir les 100 km de Millau au profit de l’association Rire (clowns pour enfants hospitalisés)

| Par Virginie Moreau
Damien Chicot, professeur de musique amateur de course à pied, participera le 27 septembre 2014 aux 100 km de Millau, au profit d'une association qui œuvre, par le rire, au bien-être des enfants hospitalisés, au sein des hôpitaux. Depuis 21 ans, "Rire" forme très sérieusement des volontaires au "métier" de clown. Ces derniers officient dans les services des hôpitaux du CHU de Montpellier et de l'hôpital du bassin de Thau. La vente de kilomètres de course permettra à cette association de poursuivre et d'intensifier ses activités auprès des enfants hospitalisés et de leurs familles. (Annonces légales Hérault Juridique)

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité