Culture Page 50

Expo : Marsala/Rigaudin, deux artistes, un « Drôle d’endroit »

| Par Virginie Moreau
La Galerie DrÔle d’endroit escompte conduire les visiteurs au 7e Ciel pour son exposition de rentrée. La peintre Isabelle Marsala et le sculpteur Jean-François Rigaudin exposent de nouveau ensemble, trois années après leur première exposition conjointe. Ils présenteront des œuvres, inédites pour la plupart, durant trois jours. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Expo : les Carlier, famille d’architectes

| Par Virginie Moreau
A Montpellier, l’Espace municipal Bagouet accueille jusqu'au 19 octobre 2014 une exposition consacrée à l’architecture, et plus précisément à trois architectes, membres d’une même famille : les Carlier. Respectivement, le père Léopold, son fils Louis et son petit-fils René ont construit de nombreux bâtiments de notre région en un siècle, de 1870 à 1970. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

HETA-UMA, l’avant-garde graphique japonaise au MIAM de Sète

| Par Hérault Juridique
Le Heta-Uma signifie littéralement lʼart du « mal-fait - bien fait », il est aussi défini comme le style « mauvais dessin », « sale mais beau », « brut mais parfait ». Le Heta-Uma se caractérise par une technique volontairement maladroite, un jeu avec lʼiconographie populaire, créant une forme de pop art brut. Le MIAM de Sète lui consacre une exposition à partir du 18 octobre 2014 (jusqu'au 1er mars 2015). (Annonces légales Hérault Juridique)

Art / Peinture : avec Carmen Selma, l’Espagne se fait tirer le portrait

| Par Virginie Moreau
L’Espagnole Carmen Selma a installé ses peintures et dessins à caractère social aux cimaises de la Galerie de l’Ancien Courrier. Son travail de mémoire sur le passé historique de son pays, basé sur des photos de familles, rencontre un franc succès aussi bien dans son pays qu’à Londres, où elle a participé à The Other Art Fair, ou encore en Autriche. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Beaux livres : Quand Demy créa « Peau d’âne »

| Par Virginie Moreau
Un livre-événement écrit par la fille adoptive du cinéaste Jacques Demy, Rosalie Varda-Demy, et Emmanuel Pierrat, vient de paraître aux éditions de La Martinière. Particulièrement documenté, il retrace la genèse du film Peau d’âne, où la jeune Catherine Deneuve incarnait une princesse qui revêtit une peau d’âne et s’enfuit pour échapper au désir incestueux de son père, avant de ­rencontrer « son » prince. Un livre-somme sur ce film inventif, surréaliste, qui marqua plusieurs générations par sa fantaisie. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Art / Véro Lhommet, lumineuse mosaïste plasticienne

| Par Virginie Moreau
Artiste peintre, mosaïste et plasticienne rayonnante, Véro Lhommet ne se contente pas d’exposer ses œuvres ; elle enseigne aussi son art. Rencontre avec une femme passionnée. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Montpellier, galerie AL/MA : Tjeerd Alkema en deux dimensions

| Par Virginie Moreau
Marie-Caroline Allaire-Matte a, par deux fois, exposé des sculptures de Tjeerd Alkema dans sa galerie. Elle présente cette fois-ci des dessins qu’il a réalisés de 1980 à nos jours. On y voit la réflexion du sculpteur sur des projets de sculptures réalisés ou irréalisables, reposant sur le principe de l’anamorphose. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Peinture : des femmes parées de « PictoVirus », à Montpellier !

| Par Virginie Moreau
Il avait déjà « sévi » sur des peintures de Karen Thomas, le voilà qui « contamine » de son « virus pictural » les plantureuses créatures peintes par Jean-Paul Bocaj et les sensuelles alanguies imaginées par Seb.M. Le Montpelliérain Yann Dumoget – adepte du partage, notamment en matière artistique, puisqu’il est à l’origine de divers projets d’art participatif – est en effet intervenu cet été sur des œuvres de ses confrères, accentuant chez Bocaj l’exubérance du mouvement et chez Seb.M la semi-pudeur féminine. (Annonces légales Hérault Juridique)

Danielle Jacqui, une vision colossale de la céramique d’art

| Par Virginie Moreau
Pour quelque temps encore en résidence d’artiste au marché de gros d’Aubagne, la céramiste Danielle Jacqui y développe patiemment, depuis huit ans déjà, un projet en céramique intitulé "Le Colossal d’art brut". A l’origine destiné à « habiller » la façade de la gare d’Aubagne puis celle de la gare de tramway de l’îlot des Marronniers, il devait devenir un bâtiment à part entière, sur la Colline aux Oiseaux. La destinée de son œuvre reste en suspens, au gré des changements de municipalités. Quasiment achevé, le projet pourrait à juste titre attirer l’attention d’autres villes, plus ouvertes à l’art brut. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Rencontres automnales avec des auteurs à la Médiathèque centrale d’Agglomération Emile-Zola

| Par Hérault Juridique
La rentrée littéraire 2014 sera présente à la médiathèque centrale d’Agglomération Emile-Zola, qui invite de nombreux auteurs phares pour cette nouvelle saison des Rencontres organisées en partenariat avec la librairie Sauramps. Grégoire Delacourt, Emmanuel Carrère, Boris Cyrulnik, Amélie Nothomb, Olivier Adam et encore bien d’autres sont attendus… (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Jean Leccia expose à l’Hôtel St-Côme (CCI) du 11 au 26 septembre 2014

| Par Hérault Juridique
La CCI de Montpellier participera aux Journées du Patrimoine 2014 en ouvrant les portes de la Salle Lapeyronie, ancien amphithéâtre d’anatomie du collège de chirurgie le samedi 20 septembre de 14h à 17h et le dimanche 21 septembre de 10h à 12h. Le thème des Journées du Patrimoine 2014 est « Patrimoine culturel, Patrimoine naturel ». A cette occasion, la CCI met à l’honneur le travail d’un artiste de Montpellier : Jean Leccia.

13 septembre 2014 : journée « Portes ouvertes des ateliers » au Musée Fabre

| Par Hérault Juridique
Le samedi 13 septembre, de 10h à 12h et de 14h à 16h, se tiendra une journée « Portes ouvertes des ateliers » au Musée Fabre de Montpellier Agglomération. Les plasticiens du musée Fabre, qui animent les ateliers, recevront le public pour lui présenter le programme de la saison 2014-2015. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Portrait de peintre : Cristine Guinamand, une vision apocalyptique

| Par Virginie Moreau
Supports agrafés, lacérés, cloués ; peinture effacée, recouverte ; collages ; explosions… la peinture de Cristine Guinamand est loin d’être lisse et sage. Ses tableaux évoquent la guerre, les mutilations, le suicide, et à tout le moins l’isolement. Une impression de désolation y règne. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Conférence-Concert autour de la musique Baroque / Philippe Leclant – Pierresvives Montpellier

| Par Hérault Juridique
Montpellier / Samedi 13 septembre 2014 à 16h. Pour sa deuxième rencontre consacrée à la musique baroque, la Médiathèque pierresvives invite Philippe Leclant, directeur du Festival de Maguelone. Il présentera son nouveau projet : « Rencontres avec les musiques anciennes en Pic-St-Loup ».  Ce nouvel événement musical, dont Jordi Savall est le président d’honneur, se déroulera du 26 au 28 octobre 2014. (Annonces légales Hérault Juridique)  

La magie ésotérique de Miró exposée à Sète cet été 2014 !

| Par Virginie Moreau
Le musée Paul-Valéry de Sète propose actuellement à ses cimaises une importante exposition consacrée à Miró, riche de 70 œuvres, qui couvre une période allant des années 20 à la mort du peintre, en 1983. Les peintures et sculptures retracent, dans une véritable célébration du signe et de la couleur, la mythologie céleste propre au peintre catalan, et illustrent sa grande liberté picturale. Au fil de l’exposition, les visiteurs peuvent également découvrir son engagement politique en faveur des républicains espagnols et contre le fascisme, et l’influence de ses opinions sur son œuvre. Le langage particulier de Miró et son intérêt pour les femmes, le vide et l’espace, l’astrologie et les planètes s’expriment aux cimaises. Ses femmes, oiseaux et personnages dansent sur les toiles comme un majestueux ballet cosmique et poétique. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Claude Viallat en toute liberté au cœur des arts décoratifs

| Par Virginie Moreau
Dans le cadre de la rétrospective des œuvres du Nîmois Claude Viallat au Musée Fabre, Michel Hilaire, directeur du musée, a proposé à l’artiste, membre fondateur du groupe Supports-Surfaces, d’investir l’Hôtel de Cabrières - Sabatier d’Espeyran pour induire un dialogue entre ses œuvres et l’intérieur cossu de cet ancien hôtel particulier voué aux arts décoratifs. Le résultat est particulièrement réussi. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Claude Viallat ou l’affranchissement des diktats picturaux / Musée Fabre de Montpellier, jusqu’au 2 novembre 2014

| Par Virginie Moreau
Abolir l’utilisation du châssis, de la toile apprêtée et du pinceau, s’affranchir du jugement académique des institutions muséales, tel est le combat que mène Claude Viallat depuis plus de cinquante ans, lui qui peint à même le sol sur des tissus crus, ni apprêtés ni tendus sur châssis, en leur appliquant de façon régulière et itérative la même forme, jugée quelconque et appréciée comme telle, depuis 1966. Le peintre – apôtre de l’abstraction, sauf dans ses œuvres tauromachiques – est attentif au devenir de la peinture et de la couleur sur des tissus aussi divers que des draps de lit, des parasols, des toiles de tentes, des tauds de bateaux ou encore des rideaux. Sa rigueur dans le travail, toute protestante, le pousse à expérimenter également, de la façon la plus simple possible, le rapport à l’objet, pour ne pas dire à la sculpture, dans une réflexion parallèle à ses recherches picturales. 250 de ses peintures, dessins et objets marquent actuellement le musée Fabre de leur présence colorée et libre. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Montpellier : poignant « Chemin de Croix » de Combas et Kijno à l’Espace Bagouet

| Par Virginie Moreau
En pénétrant l’Espace Bagouet, les visiteurs sont saisis par un instant de grâce en découvrant, dans une atmosphère de quasi recueillement, les Quatorze Stations du Chemin de Croix réalisé par Ladislas Kijno et Robert Combas entre 2003 et 2005. Vivement éclairée dans un espace laissé volontairement un peu sombre, chaque œuvre produit une forte impression. Nées du mariage de l’abstraction d’après-guerre de Ladislas Kijno et de la figuration libre de Robert Combas, les Quatorze Stations livrent, dans le sang et les sécrétions, une Passion du Christ saisissante. (Annonces légales Hérault Juridique & Economique)

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité