« L’évolution, les microbes et nous… » au cœur de la conférence de l’Agora des Savoirs, le 14 février

Par |
virus

Le mercredi 14 février à 20h, à la salle Rabelais à Montpellier, Samuel Alizon, directeur de recherche au CNRS, abordera le lien entre évolution et maladies. Parmi les sujets évoqués, il expliquera comment de nouvelles maladies infectieuses apparaissent et évoluent et pourquoi certains antibiotiques cessent d’être efficaces.

C’est grave Dr Darwin ? L’évolution, les microbes et nous

Le directeur de recherche au CNRS établira des liens éventuels entre les changements des modes de vie et les politiques de santé publique et l’évolution des agents pathogènes. Il analysera aussi dans quelle mesure l’espèce humaine est façonnée par ses maladies.

La médecine évolutionniste permet d’éclairer les questions relatives aux maladies. En effet, » les micro-organismes offrent l’un des exemples les plus remarquables d’évolution rapide. Le virus du sida, survenu voici environ un siècle, a connu cinq fois plus de générations que l’homme moderne depuis son apparition il y a 100 000 ans. La lutte est donc déséquilibrée, d’autant que nous sommes des milliards mais que les microbes sont des milliards de milliards », explique le chercheur.

« Les années 1980 ont sonné le glas de l’optimisme sanitaire avec la pandémie de sida et la généralisation des résistances aux antibiotiques. Depuis ne cessent d’émerger des maladies infectieuses nouvelles (SRAS, grippe aviaire, ebola…) ou anciennes mais maintenant résistantes (tuberculose). En comprenant leur origine, on peut espérer les maîtriser et imaginer des traitements originaux. Mais la théorie de l’évolution parviendra-t-elle à influencer la pensée médicale ? », s’interroge Samuel Alizon.

Cette conférence de l’Agora des Savoirs est organisée en lien avec le congrès international Évolution Montpellier 2018 qui se tiendra au Corum du 19 au 22 août 2018.

VM

 

Samuel Alizon, CV express

Samuel Alizon, directeur de recherche au CNRS, est spécialiste de l’évolution et de l’écologie des maladies infectieuses. Il développe des modèles mathématiques et statistiques pour mieux comprendre (et prédire) la propagation et la virulence des maladies. Il a signé, aux éditions du Seuil, en 2017, un ouvrage intitulé C’est grave Dr Darwin ? L’évolution, les microbes et nous.

 

Informations pratiques

Agora des Savoirs, C’est grave Dr Darwin ? L’évolution, les microbes et nous.
Mercredi 14 février à 20h.
Salle Rabelais, boulevard Sarrail, à Montpellier.

Pour les personnes qui ne pourraient pas se déplacer, chaque conférence de l’Agora des Savoirs est diffusée en direct sur le site Internet de la ville de Montpellier.

Pour consulter la chaîne Youtube de l’Agora des Savoirs et visionner les précédentes conférences : https://www.youtube.com/channel/UCl8XXEKOg3r9du5Xb8zFcYQ

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité