Sports extrêmes : le FISE arrive du 29 mai au 2 juin sur les rives du Lez

Par |
fise-montpellier-rives-du-lez

Les rampes sont installées, les bosses du BMX Dirt sur la zone du Fenouillet sont prêtes pour les premiers tours de roues. 600.000 spectateurs sont attendus pour assister à un programme riche en nouvelles disciplines et activités.

Plus de vingt ans après sa première édition, le FISE Montpellier est aujourd’hui le troisième évènement sportif français gratuit après le Tour de France et le Vendée Globe. International et multidisciplinaire, le festival rassemble tous les ans sur cinq jours plus de 600.000 spectateurs, 400 journalistes accrédités et près de 2.000 riders professionnels et amateurs.
Ils s’affrontent sur des parks spécialement conçus pour l’événement, qui accueillent des compétitions de référence dans les 15 disciplines suivantes : BMX (Freestyle Park, Flatland, Dirt, Street, Spine Ramp), roller (Freestyle Park, Spine Ramp), skateboard (Street, Spine Ramp), trottinette (Freestyle Park et Spine Ramp), wakeboard, Parkour (Freestyle & Speed Run) et breaking.

Cette année encore, le FISE est de retour sur les rives du Lez avec un programme inédit, notamment en prenant le virage de la musique. Des riders aux spectateurs, en passant par les artistes et leurs fans, tous sont conviés pour célébrer leur passion à ce rendez-vous devenu incontournable.

Internationale et multidisciplinaire, la tournée FISE World Series présentée par Honor rassemble les meilleurs riders de BMX Freestyle Park, Flatland, Dirt, Skateboard, Roller Freestyle, Wakeboard, Parkour et bien d’autres.

Le Street Park fait peau neuve avec une nouvelle surface en béton

Partie intégrante du skateboard, la recherche constante d’éléments de rue ou d’aménagements urbains à détourner permet de jouer des contraintes architecturales, qui sont autant d’obstacles à dépasser. Le Street Park du FISE Montpellier, partant de ce principe, reproduit ce contexte en l’optimisant pour la pratique du skateboard. Le meilleur matériau pour la pratique de ce sport est le béton lisse, afin d’optimiser les déplacements des petites roues dures faites d’uréthane. La volonté est de proposer aux riders un support optimal, qui permettra de retrouver en compétition les sensations de leur pratique classique du skateboard. En plus d’améliorer la surface de ride et dans le même temps les tricks, ce Street Park correspondra davantage à celui des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, déjà annoncé intégralement en béton.

Une démarche responsable

Conscient de l’impact écologique que représente un rassemblement de l’envergure du FISE Montpellier, l’ensemble de l’équipe inscrit au maximum ses projets dans une démarche responsable. Ainsi, l’ensemble du Park sera réutilisé : la couche de béton sera collectée par une société de traitement des déchets, pour être ensuite utilisée comme fond de route pour des projets de BTP. L’ossature métallique et son placage de bois seront démontés pour reprendre leur usage habituel et être assemblés sur les prochains événements en France ou dans le monde.

774m2. 43×18 m2 de béton.

Les nouveautés de 2019 :

• Une nouvelle discipline en lice pour les JO : le breaking

Le FISE Montpellier a entretenu une proximité avec la Fédération Française de Danse (FFD) pour célébrer l’intégration de compétitions sur cette édition 2019 et organisera des battles le mercredi et le jeudi en partenariat avec la FFD et la WDSF. Après une première introduction fortement remarquée aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires en 2018, le breaking continue sa progression et fait aujourd’hui partie de la sélection de sports pouvant être intégrés aux JO de Paris 2024.

• Ode à la Mer

Futur ensemble urbain de l’agglomération de la métropole montpelliéraine, Ode à la Mer fera la part belle aux sports d’action et de glisse. Espace de découverte, d’initiation et de perfectionnement de certaines disciplines, ses valeurs rejoignent ainsi celles du FISE. Ce partenariat soutient l’introduction de nouvelles expériences pour les participants, en déployant deux nouveautés majeures sur l’édition 2019 : la création d’un FISE Family Park et le grand retour du BMX Dirt.

• Du rap urbain en live sur la scène : Radar

Cette année, la musique urbaine rejoint les actions sportives pour une série de concerts du jeudi au samedi. Le FISE Montpellier sera la première des 7 étapes de la tournée Radar, qui donne l’opportunité aux nouveaux talents de la musique urbaine de se produire dans les plus grands festivals de France. En propulsant les artistes et les riders sur le devant de la scène, les lives et les contests promettent aux communautés du festival de vivre un des temps forts de l’été.

Les aires sportives

• BMX Freestyle Park
Le Freestyle Park du FISE est composé de structures en bois et en fer, réparties sur une superficie de 1.500 m2. Son format est surdimensionné pour correspondre aux besoins des pros, et autorise de nombreuses lignes qui permettent aussi aux amateurs de s’exprimer.

• Occitanie Freestyle Park
La disposition des modules de l’Occitanie Freestyle Park est particulièrement concentrée, de façon à être plus adaptée aux roues de petite taille qui conditionnent la prise de vitesse. Ainsi, les riders profitent de la zone de manière plus efficiente et optimisent leur énergie pour les tricks.

• Street Park
Bancs, rampes et marches d’escaliers complètent les boxes et les quarters pour créer une aire de street polyvalente et diversifiée. Le but est d’assembler un espace reproduisant le mobilier urbain, où les riders créent des lignes pour s’exprimer selon leurs préférences.

• Flatland
Toujours configurée pour être encerclée d’un maximum de spectateurs, l’aire de Flatland du FISE se rapproche d’une scène de théâtre par sa forme et offre un point de vue optimal aux spectateurs qui peuvent se tenir très près de la zone où les riders évoluent.

• Parkour
Cette zone est parsemée de blocs divers, murs et barres qui cherchent à reproduire les différents obstacles que l’on peut trouver dans l’environnement urbain. Elle force les athlètes à exploiter un éventail de techniques physiques pour les franchir.

• Radar Spine Ramp
La Spine Ramp est constituée de deux rampes se rejoignant par une arête centrale formant un W. Ce format permet aux athlètes de composer des tricks aériens tout en offrant un champ de vision optimal aux spectateurs.

• Ode à la Mer Dirt
Exclusivement construite à base de terre, le Dirt Trail aligne un ensemble de bosses d’un départ à une arrivée. Hautes de 1 à 5 mètres selon leur placement dans la ligne, elles sont modelées pour permettre aux riders de conserver leur vitesse.

• Uci Bmx Freestyle Park World Cup
Comptant parmi les contests les plus démocratisés du FISE, le BMX Freestyle Park est caractérisé par des tricks aériens permis par la forme des structures et la vitesse des riders. Si la technicité des tricks importe beaucoup dans la nota-tion, d’autres critères, comme l’utilisation de l’ensemble du Park et l’originalité des lignes choisies, permettent aussi d’évaluer cette discipline fraîchement entrée au programme des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Les disciplines

• WS Roller Freestyle Park World Cup : en Roller Freestyle Park, les runs de chaque athlète profitent de l’ensemble des structures avec un maximum de vitesse, permettant d’enchaîner tricks aériens et divers slides.

 Scooter Freestyle Park : discipline récente en plein essor, la Trottinette Freestyle s’est rapidement retrouvée à côtoyer les autres sports et à partager leurs spots. Grâce à son accessibilité, bon nombre de riders ont commencé très jeunes et ont fait évoluer le niveau des tricks avec eux jusqu’à affirmer la crédibilité de leur discipline.

• Montpellier BMX Street : bancs, quarters, rails et autres marches d’escaliers composent le terrain de jeu du BMX Street afin de reproduire l’aménagement extérieur des centres urbains.

• SNIPES® Skateboard Street : initialement un simple moyen de locomotion, le Skateboard s’est étendu dans les années 80 pour s’être aujourd’hui largement démocratisé. En Street, les riders composent des runs où les tricks comptent autant que la polyvalence des lignes, et surtout que d’engagements.

• UCI BMX Flatland World Cup : croisement de la simplicité d’une surface plane et de la créativité permise par des vélos 20 pouces, le BMX Flatland est la discipline la plus artistique des sports urbains. Les riders combinent compétences, équilibre et créativité pour effectuer une forme de danse avec leur vélo, où s’apprécient la subtilité de chaque trick et l’esthétique globale du run.

• Breaking : créé dans le Bronx au cours des années 70, le Breaking dance associe mouvements du corps et musique. Accorder gestuelle et rythme, qui s’apprécie dans des gestes techniques, composent la base de cette discipline urbaine.

• FIG Parkour World Cup : discipline urbaine, le Parkour a été popularisé en partie grâce au cinéma. Il peut se résumer à l’art de rallier un point à un autre en cherchant l’efficience dans le mouvement. En Speed-run, les athlètes doivent franchir les obstacles le plus rapidement possible pour rallier la ligne d’arrivée. En Freestyle, ils se servent des obstacles pour exprimer leur style et leur créativité lors du franchissement des structures.

• Wakeboard : introduit au début des années 80, le Wakeboard peut être défini comme le croisement du Ski Nautique et du Snowboard. Les pieds sont fixés à la planche qui s’utilise dans les deux sens pour faciliter l’enchaînement de tricks, lesquels sont notés selon leur difficulté et la hauteur avec laquelle ils sont réalisés. Ceux-ci peuvent être lancés sur les modules disposés proches de la ligne du téléski nautique, ou en utilisant uniquement l’élan donné par ce dernier.

• BMX Dirt : sur une piste « faite maison » dans le fond d’un jardin ou mis en avant lors d’une compétition internationale, le BMX Dirt est toujours l’occasion de renouer avec les valeurs authentiques de la discipline.

• BMX, Roller, Skateboard, Scooter Spine Ramp : qu’importe la discipline, c’est avant tout le show qui compte sur la Spine Ramp. Jouant de la foule réunie autour de la structure, les riders exploitent chaque côté de la rampe et l’arête centrale pour composer leurs runs. Bien que les tricks diffèrent en BMX Freestyle, en Skateboard, en Trottinette Freestyle ou en Roller Freestyle, le format de cette structure lui confère une parfaite polyvalence qui profite à ces sports.

Des compétitions…  mais pas que !

Sans se limiter au côté sportif de l’évènement, le festival est surtout un moyen convivial de découvrir l’ensemble des cultures de ses communautés. Les participants profitent ainsi de villages d’exposants qui correspondent à l’univers FISE, de même que les activités qui sont proposées sur les stands : essais de produits ou de matériel sportif, tatouages, buvettes, vêtements, accessoires..

Des démonstrations par des athlètes.

Les contests permettent de réunir toutes les catégories de pratiquants pour qu’ils se défient avec pour seul enjeu un prix en argent ou des lots de partenaires.

Du Street Art : avec Stephano PHEN, codirigeant et créateur du salon de tatouage Saudade Tattoo à Barcelone. Gaston AKA JU-INKVADER, tatoueur au sein d’un studio sétois depuis 2010, ses influences japonaises et psychédéliques teintent ses travaux aussi bien en tattoo que sur les murs. Lors du FISE Montpellier, il présentera son style particulier sur la fresque comme au studio de tatouage. Lola LA SIOUX, d’origine marseillaise, aime les lignes épurées qui transforment un dessin en symbole. Évoluant dans le milieu du graffiti, on retrouve aussi un tracé direct, efficace et de l’impact dans ses illustrations.
SIRCK : c’est dans les années 90 que Charles découvre le graffiti et le tatouage. Après avoir peint dans toute l’Europe, c’est en 2013 qu’il décide d’ouvrir son graffiti shop à Montpellier. Désireux de nouveaux défis, il décide de promouvoir l’univers des arts de rues à Montpellier, ville cosmopolite connue pour son influence artistique.


Fise World Series en chiffres

  • 400 000 € de prix
  • 15.400.000 vues vidéo ;
  • 1.027.000 spectateurs ;
  • 2.922 athlètes professionnels et amateurs.

A lire également

Le futur pôle France de BMX Freestyle sera installé à Grammont, à Montpellier

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité