Philippe Marrec, Business France : « La dématérialisation de la commande publique passe en mode international »

Par |
philippe-marrec-business-france-dematerialisation-commande-publique

Depuis le 1er octobre, tous les marchés publics excédant 25 000 € ont pour obligation législative d'être dématérialisés pour rester dans la légalité du Code des marchés. Entretien avec Philippe Marrec, directeur du département Stratégies et informations marchés Business France.

La commande publique à l’international est-elle privilégiée par les entreprises françaises, et sera-t-elle aidée par la dématérialisation désormais en vigueur?

La dématérialisation reste un sujet primordial. Aujourd’hui, les marchés publics internationaux sont assez négligés par les entreprises françaises, c’est un mode d’internationalisation encore peu connu. Nos entreprises réfléchissent avant tout à gagner des parts de marchés en recherchant des contrats avec des sociétés privées, ou en s’implantant à l’international, voire en créant des joint ventures.  Et le fait de pouvoir avoir accès de façon complètement dématérialisée à des appels d’offres internationaux va dans le bon sens, qu’ils soient financés par l’Union européenne (appels d’offres intra-communautaires ou appels d’offres pour l’aide extérieure de l’UE, et dans ce cas une publication au Journal Officiel de l’Union est obligatoire) ou non.

N’est-ce pas aussi la porte ouverte à une concurrence plus active ?

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité