Philippe Saurel porte plainte pour injure raciale contre Laura Slimani

Par |
saurel-slimani

Dans un communiqué, Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la métropole de Montpellier – qui a rejoint le mouvement En Marche d'Emmanuel Macron – annonce porter plainte contre la porte-parole en charge de l'égalité hommes-femmes au sein de l'équipe de campagne du candidat Benoît Hamon, Laura Slimani. Celle-ci avait tweeté le 9 mars 2017 des propos jugés calomnieux…

Dans un communiqué, Philippe SAUREL, maire de Montpellier et président de la métropole de Montpellier – qui a rejoint le mouvement en Marche d’Emmanuel Macron – annonce porter plainte contre Laura Slimani, la porte-parole en charge de l’égalité hommes-femmes au sein de l’équipe de campagne du candidat Benoît Hamon.

Il précise dans son communiqué :

« Suite aux propos de Madame Laura Slimani, membre du parti socialiste, porte-parole et chargée de l’égalité hommes-femmes au sein de l’équipe de campagne du candidat Benoît Hamon, j’ai décidé de porter plainte pour injure raciale, injure en raison du sexe, provocation à la discrimination à raison de la race et provocation à la haine en raison du sexe.
Cette plainte a été déposée ce jour auprès du procureur de la République. Une campagne politique ne peut pas se faire dans l’outrance et l’outrage. Le respect de la pluralité des opinions est le socle de la démocratie. Rien ne saurait justifier de tels propos, qui n’ont été condamnés ni par Benoît Hamon, ni par aucun des membres de son équipe« .

Cette plainte est en rapport avec le tweet posté récemment par Laura Slimani, dont notre confrère Normandie Actu.fr analyse la portée. Lire l’article sur Normandie Actu.fr via le lien suivant : http://www.normandie-actu.fr/polemique-vieux-male-blanc-liberal-tweet-elue-ps-rouen-laura-slimani-passe-mal_259349/

 

Réaction du Parti Socialiste et des Jeunes Socialistes de l’Hérault

La réaction du Parti Socialiste et des Jeunes Socialistes de l’Hérault ne s’est pas fait attendre. Dans un communiqué du 15 mars 2016, ces derniers ont répliqué : « Après un passage catastrophique à L’Emission Politique sur France 2 jeudi dernier au cours duquel, par ses dénégations caricaturales et ses approximations, le maire de Montpellier a contribué à abaisser l’image de la ville, la plainte qu’il vient de déposer, à grand renfort de publicité, contre Laura Slimani, ressemble un peu à une « session de rattrapage ». Il est curieux que quelqu’un qui a coutume d’invectiver et d’attaquer, souvent bassement et gratuitement, ses contradicteurs, vienne aujourd’hui donner des leçons de respect. Il serait bien inspiré d’appliquer à lui-même ses propres préceptes plutôt que s’auto-décerner d’artificiels brevets de modernité. Ce qui ne trompe plus personne. Notre ville mérite mieux que ce triste spectacle devenu récurrent et que cette stratégie de la tension érigée en principe de gouvernance ».

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité