Analyse d’images vidéo : Stim repris par Arturo del Rio et Pablo Oliver

Par |

Les consultants Arturo del Rio, expert en RSE (en charge du groupe de travail RSE au Medef Montpellier-Hérault), et Pablo Oliver, spécialiste en stratégie de développement, bien connus dans le milieu entrepreneurial de la métropole de Montpellier, reprennent Stim, implantée dans l’écoparc de Saint-Aunès.

Par Hubert VIALATTE

Créée il y a trente-cinq ans, Stim, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 4,1 M€ en 2019 (+ 30 % par rapport à 2018), emploie 21 salariés. Trois alternants intègrent Stim en cette rentrée : deux au profil marketing-vente, issus de Montpellier Business School, et un pour la production, inscrit au CFAI de l’UIMM.

Cette PME développe, fabrique et exploite des enregistreurs d’images vidéo. Ces machines stockent les données des caméras de surveillance des banques, collectivités, hôpitaux, prisons… « Stim a 40 % du marché bancaire français, détaille Arturo del Rio. Nos systèmes sont très fiables. Face à nos concurrents asiatiques, qui tirent les prix vers le bas, nous proposons un service après-vente aux clients. » Stim travaille ainsi à travers un réseau d’installateurs qui maille le territoire français.

International et intelligence artificielle

L’objectif est désormais d’exporter le savoir-faire (des logiciels embarqués qui analysent les images) « en Afrique francophone, en Espagne et en Allemagne », précise le repreneur, âgé de 53 ans. Autre axe de développement, l’intelligence artificielle, « qui va optimiser le comptage des flux, notamment aux heures d’affluence ».


 

 

 

 


« Il s’agit de construire le Stim de demain ! », s’exclame Arturo del Rio. L’ancienneté moyenne dans l’entreprise est de dix-huit ans, « preuve qu’il fait bon vivre chez Stim !, sourit-il. Il y a un climat de confiance et de transparence. Mes valeurs trouvent écho dans cette entreprise. » Les deux fondateurs de Stim, Philippe Laucournet et Richard Segret, partent en retraite. Ils accompagneront les nouveaux propriétaires de Stim pendant six mois.



 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité