André Deljarry nouveau président de la Montpellier Business School (MBS)

Par |
deljarry-president-mbs-montpellier
De g. à Dr. : Le 1er vice-président Dominique Seau, André Deljarry le nouveau président de la MBS et le trésorier Stéphane Cerdan. © HJE2019, Daniel Croci

Ce 21 février, l’Association Groupe Sup de Co Montpellier Business School a renouvelé les membres de sa gouvernance. André Deljarry a été élu président de la grande école de management montpelliéraine. L'objectif de la nouvelle gouvernance est d'atteindre le Top 10 des écoles françaises et 30 % d'étudiants étrangers (20% aujourd'hui). La réalisation du futur campus dans le quartier Cambacérès sera un "marqueur fort du territoire et pour l'image de la MBS" a indiqué le nouveau président.

Une nouvelle gouvernance

Conformément aux statuts de l’Association Montpellier Business School, le conseil d’administration s’est réuni ce jeudi 21 février 2019 pour élire son nouveau bureau ainsi que son nouveau président. Les membres du conseil d’administration ont élu M. André Deljarry président de Montpellier Business School. Ce dernier succède à Jean-Christophe Arguillère, qui a assuré la présidence pendant cinq ans.
Le bureau nouvellement élu se compose de :

• Président : André Deljarry,
• 1er vice-président : Dominique Seau (président d’Eminence, représentant l’Advisory Bord)
• Trésorier : Stéphane Cerdan (élu de la CCI Hérault)
• Trésorier adjoint : Dr. Gilles Halbout (président de la COMUE LR)
• Secrétaire : M. Panayotis Staïcos (président de l’association des diplômés Montpellier Business School Alumni)
• Secrétaire adjoint : M. Jean-Pierre Leduc (élu de la CCI de l’Aude, qui représente la CCIR).

120 ans et des projets

C’est donc une personnalité charismatique et bien connue du milieu économique qui succède à Jean-Christophe Arguillère, lequel a présidé durant deux mandats l’école de formation des managers de demain.

Sous la présidence Arguillère, le budget global de MBS a évolué de 25 M€ à 45 M€. Elle détient désormais trois prestigieuses accréditations internationales : AACSB, EPAS et AMBA. « Je suis un fervent défenseur de cette école qui a 120 ans », a indiqué André Deljarry par ailleurs président de la CCI Hérault et premier vice-président de la CCI Occitanie.

Louant le travail réalisé par son prédécesseur, André Deljarry a rappelé l’impact économique de la MBS : « 260 millions d’euros qui irriguent le territoire métropolitain ». La grande école de management forme 3.500 étudiants dont 1.300 alternants et vient de signer son 50e partenariat entrepreneurial. La MBS est classée 13e au classement des grandes écoles de management françaises, et 52e sur le plan international. La clé de ce succès réside dans les accréditations internationales.  » La nouvelle gouvernance va travailler sur une nouvelle feuille de route avec l’objectif de rester au top et d’atteindre la 10e place au classement français malgré un contexte concurrentiel » a indiqué André Deljarry. Le futur campus devrait permettre d’étayer la faisabilité de ces nouvelles ambitions.

Le futur campus est financé à 70%

Le futur campus MBS, prévu dans le nouveau quartier Cambacérès, au sud de Montpellier, devrait être opérationnel en 2022. Il accueillera à terme environ 5.000 étudiants dont 30% venus de l’étranger (c’est d’ailleurs une exigence pour l’obtention et le maintien des accréditations internationales). Le futur campus, qui sera construit sur un terrain de 10.000 mde la SERM déjà sélectionné, disposera de 30.000 m2 de bâti dont 20.000 m2 pour la MBS, 6.000 m2 pour le CFA et 4.000 m2 pour le siège de la CCI Hérault et de l’antenne de la CCI Occitanie. Le coût du projet s’élève à 92 millions d’euros, dont 3 millions d’euros pour l’acquisition du foncier. « Le projet est aujourd’hui cofinancé à 70%, grâce à l’aide de la Région et de l’Etat ». La vente du site actuel de la MBS, situé dans le quartier Alco, devrait rapporter entre 15 et 17 M€, entièrement reversés pour le financement du futur campus de Cambacérès. La vente du siège actuel de la CCI Occitanie (antenne de Montpellier) implanté à Pérols complétera également le financement du nouveau campus. Le Département de l’Hérault ne participe pas au tour de table financier puisque la formation ne fait pas partie de ses compétences territoriales.

Au sommaire de la suite de cet article, consultable dans votre espace abonné :

– Des SCI immobilières
– Le calendrier de réalisation
– Bientôt un nouveau directeur général
– Montpellier Business School
– Verbatim

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité