Hommage à Samuel Paty à Montpellier

Par |

Un rassemblement place de la Comédie

Une cérémonie en hommage à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie décapité vendredi dernier, aura lieu ce mercredi 21 octobre à 17 heures à Montpellier, devant l’Opéra Comédie, annonce la Ville dans un communiqué. Michaël Delafosse, maire de Montpellier, rappelle « l’attachement irréductible de Montpellier aux valeurs fondamentales de la République ». 
Des collégiens, lycéens, étudiants liront des extraits de la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen du 26 aout 1789 qui figure en préambule de notre Constitution. Grands Corps Malade, artiste, slameur et réalisateur, président du Jury du 42e Cinemed, lira pour sa part l’article 11 consacré à la liberté d’expression.
Une bâche avec le portrait de l’enseignant sera hissée sur la façade de l’Opéra, illuminée aux couleurs du drapeau tricolore pour l’occasion. La soprano Barbara Derathé chantera, a cappella, la Marseillaise.

A voir en direct ou en replay l’hommage de Montpellier sur :

Des projections à l’Hôtel de Région

A partir de 17 heures également, des caricatures (toutes religions confondues) de Charlie Hebdo seront projetées sur la façade de l’Hôtel de Région. Carole Delga, la présidente de la Région, a indiqué : « La Région Occitanie va s’associer à cet hommage de la Nation. J’ai décidé que soient projetées de 17h à 21h, sur les façades des deux Hôtels de Région, à Toulouse et Montpellier, les caricatures – toutes religions confondues – des dessinateurs de Charlie Hebdo dont certains ont été tués lors de l’attentat terroriste du 7 janvier 2015. Un acte fort qui rejoint la décision de Régions de France de publier, avec l’Education nationale, un ouvrage rassemblant les caricatures religieuses et politiques de la presse régionale et nationale. Au-delà de cette action symbolique, c’est ma volonté d’exprimer un message à nos concitoyens : dans notre République, il ne peut y avoir d’arrangement avec la laïcité, la liberté d’expression et la liberté de conscience qui sont au cœur de notre modèle républicain. Il ne doit y avoir aucune faiblesse face aux ennemis de la démocratie, face à ceux qui dévoient la religion pour la transformer en arme de guerre, face à ceux qui frayent, par calcul ou renoncement, avec celles et ceux qui ont l’objectif politique de détruire la République ».
La présidente de la Région a ajouté : « Dans les prochaines semaines, la Région Occitanie va renforcer l’action qu’elle mène depuis de nombreuses années en matière de sécurité, de prévention et d’éducation, particulièrement autour et dans les lycées dont nous avons la charge. Car je souhaite protéger la communauté éducative, nos enfants, nos enseignants et nos agents des lycées. Huit ans après l’attentat à Toulouse, un acte terroriste vient frapper notre école pour la seconde fois dans notre pays. Si elle est une cible, c’est parce qu’elle enseigne à chacune et chacun les fondements même de la citoyenneté, cette volonté de faire société malgré nos différences, cette valeur universelle qui fait de la diversité une richesse.
J’entends, par des actions fortes, mener ce combat qui concerne l’avenir même de notre pays. »

De nombreuses communes héraultaises ont également appelé à rendre hommage au professeur assassiné.
Voir et revoir l’Hommage de la Commune de Frontignan-la-Peyrade :

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité