Bernard Béral, bâtonnier du barreau de Montpellier

Par |

Portrait. Elu le jeudi 2 juin 2016, le bâtonnier désigné Bernard Béral entamera son bâtonnat de deux ans début janvier 2017. Ce Lozérien d’origine, qui a prêté serment en décembre 1993, a opté pour le droit pénal après avoir intégré le cabinet de l’avocat et bâtonnier montpelliérain André Ferran, puis avoir créé son propre cabinet en 1997.   Né le 16 avril 1965 à Mende, Bernard Béral est issu d’une vieille famille lozérienne « depuis des siècles » . Après un bac C, il intègre la faculté de droit de Montpellier. Délaissant une pré-carrière scientifique, il opte ainsi pour le droit public après la maîtrise. Son DEA en poche, il envisage un temps une carrière universitaire. A 25 ans, il accomplit son service national en tant que coopérant au Nigeria. Il gère ainsi le service des visas durant un an et demi à l’Ambassade de France. A son retour en métropole, il passe l’examen d’entrée à l’école des avocats de Montpellier (fin 1992) puis son Capa (1993), et prête serment en décembre 1993, alors que Gérard  Christol est le bâtonnier du barreau de Montpellier. Bernard Béral entre dans la foulée au cabinet de Me Ferran. Celui-ci vient tout juste d’être élu au bâtonnat de l’Ordre. Durant trois années « riches en émotions et très formatrices », il suit « son bâtonnier » dans ses fonctions électives et professionnelles, puis s’installe finalement à son compte en janvier 1997. Spécialisé en droit pénal, il précise : « C’est le bâtonnier Ferran qui m’a donné le goût de la plaidoirie, même si je pense que j’étais fait pour le pénal ». Pourquoi le droit pénal ? Bernard Béral répond : « J’ai toujours eu de l’intérêt pour la matière. En fac de droit, j’ai eu comme professeur en 2e année Maximilien Phung, le père de Jean-Robert. C’était un homme qui arrivait à...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité