L’avocate montpelliéraine Catherine Szwarc, chevalier dans l’ordre du Mérite

Par |
© William Moureaux photographe Montpellier

Me Catherine Szwarc a reçu des mains de Mme Jacqueline Socquet-Clerc Lafont, avocate au barreau de Paris, ancienne présidente de la CNA, commandeur de l’ordre de la Légion d’honneur et dans l’ordre national du Mérite, les insignes de l’ordre national du Mérite dans le cadre prestigieux des salons de l’Opéra Comédie de Montpellier.

Lundi 27 mars 2017, dans les salons de l’Opéra Comédie de Montpellier, l’avocate Jacqueline Socquet-Clerc Lafont, commandeur de l’ordre de la Légion d’honneur et dans l’ordre national du Mérite, ancien membre du Conseil national des Barreaux, présidente d’honneur de la Confédération nationale des Avocats et de l’Union nationale des Professions libérales, présidente de l’Association nationale des Avocats pour la sauvegarde des entreprises et leur développement… venue expressément de Paris, a remis, au nom du président de la République, les insignes de chevalier national du Mérite à l’avocate montpelliéraine Catherine Szwarc.

26 années de présence active

Cette distinction salue 26 années d’engagement professionnel auprès du barreau de Montpellier et du Conseil de l’Ordre, et d’engagement syndicaliste auprès de la Confédération nationale des Avocats. Devant une audience fournie composée de magistrats, dont le premier président de la cour d’appel de Montpellier et le procureur de la République ; de plusieurs bâtonniers – Bernard Béral, Bedel de Buzareingues, André Brunel, Luc Kirkyacharian, Frédéric Vérine – ; d’avocats et de confrères des professions du droit et du chiffre, Me Catherine Szwarc a notamment remercié ses professeurs de la faculté de droit, les professionnels qui ont jalonné son parcours entre Montpellier et Paris, et ses proches collaborateurs, au premier rang desquels figure Christophe Barral, son associé historique.

Le choix de l’endurance

Bernard Béral, bâtonnier en exercice, a souligné l’intelligence et l’humanité de cette femme engagée, aux qualités d’endurance hors norme. Sportive de haut niveau, passionnée de ski et de défis, elle sait affronter l’adversité. Elle a en effet participé au marathon des sables (240 kilomètres en autonomie dans le désert du sud Maroc), réalisé l’ascension du Kilimandjaro et suivi la Route de la Soie en Inde (20 km de marche quotidienne)…  Bernard Béral a également salué son investissement pour la profession. Il a dit voir en Me Catherine Szwarc une personnalité attachante dont la présence honore le barreau de Montpellier.

Réparation du dommage corporel

Avocate depuis décembre 1991, ancienne membre du conseil de l’Ordre, ancienne présidente de la Confédération nationale des Avocats à Montpellier, associée dans le réseau Jurisdefi (avocats et notaires), membre de l’Anadavi (Association nationale des Avocats des Victimes), membre également de l’Association nationale des Professionnels au service des traumatisés crâniens, Catherine Szwarc se​​ consacre principalement à la défense des victimes et à la réparation du dommage corporel. Elle a cocréé un site internet spécialisé sur le dommage corporel (www.guidedudommagecorporel.com). Elle est également rédactrice en chef de Barreau de France et du M@g des Avocats (la revue de la CNA), et confie une réelle passion pour le journalisme qui aurait pu la mener à une tout autre carrière – elle fit un stage à France Soir après ses études. Elle opta définitivement pour le  » droit » chemin sur les recommandations insistantes de ses parents.

Ces proches sans lesquels…

Catherine Szwarc a, pour l’occasion, remis en perspective une carrière professionnelle active, et remercié ses proches collaborateurs, dont Christophe Barral, avocat associé historique de son cabinet montpelliérain ; saluant au passage les collaborateurs et stagiaires, et les avocats partenaires – dont Claude Lienhard – qui, par leurs compétences et leur abnégation, lui ont permis de développer une double activité à Montpellier et à Paris. De ce discours, on retiendra encore les derniers mots adressés à sa proche famille : son époux Nicolas et ses enfants, Alice et Hyppolite, dont elle tire une formidable énergie. L’avocate s’est excusée auprès d’eux pour le rythme « à 200 à l’heure » imposé par sa carrière engagée et passionnée.

 

A noter : le barreau de Montpellier sera une nouvelle fois à l’honneur, le 7 avril prochain, l’avocate Régine Barthélémy devant à son tour recevoir les hautes distinctions de la nation. (Maison des Avocats, 11h).

Portfolio de la cérémonie de remise de décoration à Me Szwarc

Les photos sont de William Moureaux, photographe (www.wmphotos.fr, william.moureaux@me.com)

 

© William Moureaux photographe Montpellie
© William Moureaux photographe Montpellier
© William Moureaux photographe Montpel
© William Moureaux photographe Montpellier

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité