Université de Montpellier : Philippe Augé réélu président

Par |
philippe-auge-universite-montpellier
Crédit photo : © Photo David Richard

Lundi 7 janvier 2019, Philippe Augé a été réélu président de l’Université de Montpellier, pour un nouveau mandat de 4 ans. Seul candidat à la présidence, il a recueilli 31 voix sur les 36 membres du conseil d’administration.

Agé de 51 ans, Philippe Augé est professeur de droit public spécialiste en droit fiscal, procédures fiscales et finances publiques.

Avant d’être élu à la tête de l’UM1 en 2009, Philippe Augé a été directeur du service commun universitaire d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle (2002 à 2009) et vice-président du conseil d’administration (2004 à 2009)

Elu président de l’Université de Montpellier en 2015, il était auparavant président de l’Université Montpellier 1 depuis 2009.  En novembre dernier, les listes qui le soutenaient avaient obtenu 13 des 16 sièges des collèges enseignants-chercheurs, enseignants et chercheurs.

Philippe Augé est chevalier de la Légion d’Honneur, chevalier dans l’Ordre national du Mérite et officier dans l’Ordre des Palmes Académiques.


L’Université de Montpellier en chiffres

  • Université issue de la fusion des Universités Montpellier 1 et 2 en janvier 2015, elle porte le projet d’ I-SITE Montpellier Université d’excellence (MUSE) aux côtés de 18 partenaires.
  • Dans les classements internationaux, elle est : 1re mondiale en écologie au classement thématique de Shanghai, top 300 mondial au classement général de Shanghai, la 1re université française dans le classement Reuters des universités les plus innovantes, 5e dans le classement de Leiden, elle occupe la 7e place nationale et figure dans le top 100 européen du Europe Teaching Rankings.
  • Elle est présente dans diverses villes du département de l’Hérault (Montpellier, Béziers, Sète) et au niveau régional (Nîmes, Mende, Perpignan et Carcassonne),
  • Elle propose plus de 800 formations en sciences, technologies, santé, droit, économie et gestion au travers de ses 16 UFR, écoles et instituts.
  • Elle accueille 48.000 étudiants. 
  • Elle compte 78 structures de recherche réparties en 9 départements scientifiques.
  • 4.800 agents travaillent en son sein.
  • Elle a plus de 400 millions d’euros de budget.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité