Justice : décès du magistrat Eric Négron

Par |

Premier président de la cour d’appel de Montpellier de 2014 à 2017, Eric Négron est décédé dans la nuit du 31 mars au 1er avril, à son domicile, des suites d’un infarctus. Il avait 59 ans et présidait la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

C’est avec une très vive émotion que les magistrats et le monde judiciaire de la cour d’appel de Montpellier ont appris la terrible nouvelle. La direction et l’équipe de l’HJE adressent leurs plus sincères condoléances à la famille et aux proches de l’ancien magistrat, qui a laissé de nombreuses amitiés en terres montpelliéraines.

Né à Limoges, M. Négron était entré dans la magistrature en 1987, où il avait débuté en exerçant les fonctions de juge d’instruction au tribunal de grande instance d’Auxerre, puis en qualité de substitut à l’administration centrale du ministère de la Justice en 1990, où il avait exercé les fonctions de chef du bureau des services informatiques à la sous-direction informatique de la direction générale de l’administration et de l’équipement.

Le premier président Eric Négron en 2017, présidant la Cour d’appel de Montpellier © Archives HJE – Yves Topol

En septembre 2014 : Montpellier

Il avait rejoint le tribunal de grande instance de Paris en 1998 en qualité de juge d’instruction, puis la juridiction d’Evry en 2000 pour y exercer les fonctions de vice-président. Nommé président du tribunal de grande instance de Chateauroux en 2003, de Limoges en 2008, puis de Lille en 2010, il avait été installé dans les fonctions de premier président de la cour d’appel de Montpellier le 1er septembre 2014. Il avait été nommé premier président de la cour d’appel d’Aix-en-Provence en juin 2017. Eric Négron était chevalier de la Légion d’honneur et officier de l’Ordre national du Mérite.


A lire aussi
Nos articles sur Eric Négron


 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité