Les annonces du préfet Witkowski au Medef Hérault Montpellier

Par |
Le préfet Jacques Witkowski qui devait être l'invité de la Nuit des Entrepreneurs 2020 et Samuel Hervé président du Medef Hérault Montpellier. © HJE 2019, D. Croci

A l’issue du conseil d’administration qui s’est tenu  le 9 décembre au siège du Medef Hérault Montpellier, le préfet de l’Hérault Jacques Witkoswki a échangé avec les adhérents du syndicat patronal, acteurs de l’économie locale.

C’était la première fois que le syndicat patronal recevait un préfet à l’occasion de son conseil d’administration. Et son président Samuel Hervé l’a immédiatement invité à revenir au siège du Medef Montpellier. « Nous n’attendrons pas un an avant de nous revoir » a répondu le préfet de l’Hérault, expliquant que les services de l’Etat développaient une démarche sur le terrain pour être au plus près des administrés. « Proximité, lisibilité et réactivité » est la devise qui anime son action, a-t-il rappelé (lire l’HJE n° 3271 du 5 septembre 2019). Assumant un certain sens de la provocation, Jacques Witkowski a joué cash : « J’aime les entreprises pour… leur argent ! ».

 

Le préfet de l’Hérault Jacques Witkowski. © HJE 2019, D. Croci

La richesse créée par le secteur entrepreneurial permet à l’Etat de répondre aux attentes des citoyens, ainsi listées : un emploi, un logement et le maintien de la vie privée. Si sur ce dernier point, le préfet a avoué ne pas avoir la compétence de s’immiscer dans la vie personnelle de chacun, il a indiqué vouloir œuvrer afin que tous les Français puissent se mettre en phase « pour avancer à peu près tous ensemble ». Il a jugé la situation économique de l’Hérault « pas si mauvaise », malgré un taux de chômage de 12,1 % au dernier trimestre. « Ce département est l’un des plus créateurs d’emplois de France, et nous sommes revenus aux perspectives d’emploi d’avant la crise financière. Mais nous continuons à prendre à peu près 1.000 habitants nouveaux par mois ». Et 82 % des emplois sont dispersés dans le secteur tertiaire au sens large, qui est moins créateur d’emplois à forte valeur ajoutée que l’industrie, a-t-il relevé. Le préfet a également fait deux annonces, l’une concernant une restructuration imminente des services de l’Etat, notamment autour de la politique de l’emploi ; l’autre dans les domaines de l’environnement et du littoral.

 

Article réservé à nos abonnés – S’abonner

 

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité