Montpellier, une déléguée du préfet au quartier Mosson/Paillade.

Par |
prefecture-herault-montpellier

Mercredi 27 septembre 2017, Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, procédera à l’installation officielle de Souad Sebbar, déléguée du préfet sur le quartier de la Mosson/Paillade et des Hauts de Massane.

Le dispositif des délégués du préfet a été mis en place en 2008 dans le cadre de l’action ESPOIR BANLIEUES. Les délégués sont les représentants du préfet dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Ils assurent localement la coordination des actions des services de l’État. Ceci sous l’autorité du préfet délégué pour l’égalité des chances.

La direction régionale des finances publiques associée

Les délégués du préfet exercent une mission interministérielle de proximité sur leurs territoires. Ils coordonnent l’action des services de l’Etat dans les quartiers avec les partenaires institutionnels et associatifs investis. La direction régionale des finances publiques s’associe à la mise en œuvre de cette mesure. Elle met à la disposition de la déléguée du préfet des locaux dans le centre des finances publiques.

Les missions de la déléguée du préfet

Elles viennent en appui des politiques territoriales de l’Etat. Elles s’intègrent dans un ensemble déjà constitué d’actions, de projets, de réseaux, de dynamique locale développée dans le quartier de la Mosson/Paillade et Hauts de Massane.

Interlocutrice technique des services déconcentrés de l’Etat, des collectivités territoriales, des associations et de tous les acteurs locaux, elle assurera ainsi notamment :

– un rôle de coordination, de veille, d’alerte et de proposition pour une action renforcée de l’Etat. Actrice de terrain, la déléguée du Préfet doit être présente au quotidien dans le quartier,
– une implication et une participation à la vie du quartier : réunions avec les habitants, les acteurs associatifs, les élus, tous les professionnels de terrain…
– une implication dans les réseaux déjà constitués et leurs groupes de travail ; réseau Pailladin, groupe territorial du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance
– une participation aux instances de concertation, de programmation et de décisions : contrat de ville, suivi des projets de l’agence nationale de rénovation urbaine, comité de pilotage des contrats d’autonomie, pôle interministériel de cohésion sociale, programmation de réussite éducative, etc.

Ces missions doivent lui permettre d’améliorer la connaissance des points forts des quartiers, de ses difficultés et de soumettre des propositions d’évolution au préfet.

(DC / Pref34)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité