Un nouveau président pour la TaM Montpellier : Laurent Nison

Par |
Laurent Nison, président de la TaM (Montpellier 3M)

Le 21 octobre 2020, lors du conseil d'administration d'installation de TaM, qui s'est tenu en présence de Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, Laurent NISON a été élu président de la société de transports de la métropole montpelliéraine.

Le nouveau bureau 
Montpellier Méditerranée Métropole
– Laurent NISON : président
– Julie FRÊCHE : censeur
– Coralie MANTION
– Jean-Luc SAVY
– Mathilde BORNE
– Jean Pierre RICO
– Clara GIMENEZ

Ville de Montpellier
– Manu REYNAUD : vice-président

Transdev
– Thierry DECERLE

Caisse des Dépôts et Consignations
– Véronique SAS

Caisse d’Epargne et de Prévoyance
– Jean Charles FEVRE

Chambre de Commerce et d’Industrie
– Jean-Marie SEVESTRE

C.L.C.V Consommation Logement Cadre de Vie (association nationale des consommateurs et usagers)
– Simone BASCOUL

TaM salariés
– Claude BELTRAN



Qui est Laurent Nison ?

Créateur de l’application GEOPECHE™, Laurent Nison est responsable des activités NEORE et CREAPAY. Neore est une co-entreprise de la société CREALEAD. Située à Montpellier, l’entreprise développe des applications avancées pour le web, le monde mobile. Laurent Nison est également associé au sein de la société coopérative Crealead. 

GEOPECHE™ est une application web et mobile basée sur une carte interactive fournissant aux pêcheurs toutes les informations halieutiques dont ils ont besoin. Partenaire privilégié des Fédérations départementales de Pêche, l’application fournit à ces dernières des cartes halieutiques interactives directement disponibles sur leurs sites web.

Contributeur de la Fédération des Usagers de la Bicyclette, il se qualifie d’arpenteur de la ville à vélo. Il est également président de l’AAPPMA de Montpellier. Laurent Nison est un pêcheur à la mouche « inoffensif », précise-t-il.


La TaM en chiffres

TaM, créée en 1978, est une Société Anonyme d’Économie Mixte (SAEM), au capital de 4 286 000 €. Elle exploite, entretient et modernise le réseau de transport de la Métropole de Montpellier dans le cadre d’une délégation de service public : 4 lignes de tramway, 15 lignes de bus urbaines, ainsi que 26 lignes suburbaines (dont 5 lignes Transport à la Demande), 8 P+tram dont 1 réservé aux abonnés de la TaM, 7 parkings de proximité en libre-accès, 6 parkings en centre-ville, 400 vélos en libre-service et 200 Vélomagg Plage, 18 véloparcs. TaM gère le stationnement sur voirie pour le compte de la Ville de Montpellier d’une part et certains parkings du centre-ville d’autre part.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité