Le seuil des 2000 Prêts d’Honneur Solidaires vient d’être franchi

Par |

Le Prêt d’Honneur Solidaire (PH Solidaire) permet aux créateurs ou repreneurs d’entreprise, en situation de fragilité économique, d’obtenir un financement pour la constitution de leurs fonds propres, en complément d’un prêt bancaire, ainsi qu’un accompagnement pendant trois ans par les réseaux de soutien à la création d’entreprise sélectionnés et financés par les Régions. 

Adie, France Active et Initiative France

Dispositif mis en place par les Pouvoirs publics et Bpifrance, en lien avec les réseaux d’accompagnement et de financement de l’économie sociale et solidaire Adie, France Active et Initiative France, le Prêt d’Honneur Solidaire a pour objectif de faciliter l’insertion professionnelle et sociale des demandeurs d’emploi, des jeunes de moins de 26 ans, des entrepreneurs des quartiers Prioritaires de la Ville (QPV) et des bénéficiaires de minimas sociaux, ayant créés ou repris une entreprise depuis moins de trois ans.

Jusqu’à 8000 euros à taux zéro

Ce prêt à taux zéro, d’un montant pouvant aller jusqu’à 8 000 euros est accordé au porteur de projet à titre personnel dans le cadre de sa création ou reprise d’entreprise. Sans frais de dossier, le PH Solidaire est entièrement garanti par le Fonds de Cohésion Sociale (FCS) et fonctionne donc sans garantie sur les actifs de l’entreprise ou de son dirigeant. Ce prêt s’étend sur une durée de 1 à 5 ans et bénéficie d’un différé d’amortissement modulable entre 0 et 18 mois.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité