Ach@t Solutions (Agysoft), spécialiste de l’achat public

Par |
Ach@t Solutions (Agysoft), specialiste de l’achat public, lance la construction de son nouveau siege social

Le groupe montpelliérain Ach@t Solutions – comptant 145 salariés dans ses filiales Agysoft (éditrice du progiciel MarcoWeb®) et SIS Marchés (éditrice du progiciel SIS Marchés®) – poursuit son projet de futur siège, d’une surface de 1 500 m2 sur un terrain de 4 000 m2, dans la zone d’activité Euromédecine à Montpellier. Editrice depuis 1989 du progiciel de gestion Marcoweb® destiné aux collectivités et aux établissements publics sur l’ensemble du territoire national, Agysoft est une des filiales d’Ach@t Solutions, groupe français prestataire de services et éditeur de progiciels experts spécialisés dans l’achat et les marchés publics à destination des collectivités.

 

25 % de croissance à venir

Installé dans le Parc Euromédecine depuis une douzaine d’années, le groupe présidé par Christophe Gardent a signé en janvier dernier un compromis avec la Serm pour l’acquisition d’une parcelle de plus de 4 000 m2 dans cette même zone, située sur la commune de Grabels, près de Montpellier. La demande de permis de construire pour implanter un bâtiment de plus de 1 500 m2 a depuis été déposée. Ce nouveau siège, qui doit être opérationnel à l’été 2017, devrait offrir au groupe, en plein développement, un outil de production à la hauteur de ses ambitions, en particulier pour offrir aux salariés « un cadre de travail propice à leur épanouissement professionnel ». Ce projet fait écho à des prévisions de croissance de 25 % dans les trois prochaines années, générant l’embauche d’une quinzaine de nouveaux collaborateurs à Montpellier et Paris en 2016. Ach@t Solutions, qui compte désormais 145 collaborateurs pour un chiffre d’affaires prévisionnel 2017 de 16,5 M€, accompagne plus de 8 750 collectivités et établissements publics sur l’ensemble du territoire français.

 

Marches-publics.info et acquisitions toulousaines

Le 30 septembre dernier, Ach@t Solutions annonçait l’acquisition de la société Avenue-Web Systèmes (AWS), éditrice de la solution AWS-Achat et de la plate-forme de dématérialisation www.marches-publics.info. L’intégration de ce profil acheteur, crédité de la troisième position nationale en termes de nombre d’avis publiés depuis sa plate-forme, va permettre au groupe d’associer les ressources de ses filiales « pour développer un SIA (Système d’Information Achat) interopérable sans équivalent sur le marché ». Les acquisitions de deux sociétés toulousaines mi-septembre ouvrent de nouvelles perspectives au groupe. A l’heure d’une importante réforme du monde hospitalier public et de la mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), l’acquisition de la société Pharmatic va également permettre à Ach@t Solutions d’associer les ressources de ses filiales pour « développer un bouquet de services à valeur ajoutée sans équivalent sur le marché ». L’intégration d’Europharmatic doit aider le groupe à se diversifier en développant un ensemble de solutions logicielles et de services envers les grands comptes privés répondant aux marchés publics hospitaliers (notamment les laboratoires pharmaceutiques et fournisseurs de dispositifs médicaux). Cette double opération vise également à optimiser le développement des implantations à l’international, en particulier sur plusieurs pays d’Europe et d’Amérique du Sud.

Le groupe se classe aujourd’hui au 86e rang des 100 premiers éditeurs de logiciels français (classement Truffel 2015), et est membre du réseau BPI Excellence, qui rassemble 2 000 PME françaises innovantes et en croissance. Ach@t Solutions consacre chaque année 15 % de son chiffre d’affaires à l’investissement en recherche et développement.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité