Aéroport Montpellier Méditerranée : mises en chantier et futures extensions

Par |
parc_tertiaire_Aiparc1_aeroport_montpellier

En 2018, l’Aéroport Montpellier Méditerranée (AMM) écrit une nouvelle page de son histoire ouverte il y a 80 ans.

La métamorphose présentée ce mercredi 6 juin, sur le tarmac de l’aéroport, s’inscrit dans le cadre de son plan stratégique baptisé « Destination 2020 ». Ce schéma de développement commence à porter ses fruits avec un gain de 340.000 passagers en deux ans, gain qui lui a même permis de dépasser en 2017 son record historique (1,85 million de passagers) (lire l’article HJE en ligne).

Une première phase de mise en chantier

Pas moins de 5.500 m2 de nouvelles surfaces seront réalisées dans le cadre de cette première phase présentée par AMM. Cette adaptation des infrastructures est conçue pour atteindre et dépasser le seuil de 2,4 millions de passagers par an. Pas moins de 21 entreprises sont associées à l’aéroport pour la réussite de ce projet. Au total, ce sont 14 millions d’euros d’investissements portés intégralement par la SA AMM (lire l’article HJE en ligne).

Futures extensions

Le cabinet d’architecture A+, qui a accompagné AMM pour élaborer cette première extension, planche déjà sur les suivantes. Une nouvelle phase permettra de porter ensuite à 3 millions de passagers la capacité de l’aéroport (avec l’ajout de nouvelles banques d’enregistrement, la création d’un terminal dédié aux arrivées et d’une nouvelle jetée pour les embarquements). Une troisième phase permettra à AMM d’accéder à un potentiel de traitement de 3,5 millions de passagers et une…

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité