Inauguration du « A », emblème de l’Aéroport Montpellier-Méditerranée

Par |
emblème-aéroport-montpellier-mediterranee-lab-aeroport
© Vincent Pedreno, dessinateur/graphiste en architecture.

Après l'inauguration de son nouveau terminal le 7 mai 2019, l'Aéroport Montpellier Méditerranée, en partenariat avec la CCI de Montpellier et le rectorat de l’académie de Montpellier, avait lancé un concours auprès des lycées de la Région, dont l’objet était la réalisation d’un ouvrage à caractéristique esthétique et symbolique, offert et installé à l’entrée de la zone et devenu l’emblème d’AMM : un "A" monumental conçu à partir d’un empennage d’Airbus A 300. 

Le lancement officiel du projet avec la pose de la première pierre sur le nouveau site d’implantation du « A », par Abdel Ameur, président du Cobaty Montpellier Méditerranée, et Emmanuel Brehmer, président du directoire de la SA AMM, a eu lieu le mardi 21 mai 2019 à 11 heures et s’est poursuivi au Centre d’affaires de l’aéroport Montpellier-Méditerranée, par la signature de la convention entre les partenaires. Le « A » est implanté à l’entrée de la plateforme aéroportuaire, après le rond-point, avenue Jacqueline-Auriol.

Métamorphose de la plateforme aéroportuaire

En 2018, l’Aéroport Montpellier-Méditerranée (AMM) a fêté son 80e anniversaire et engagé une transformation de sa plateforme aéroportuaire avec, récemment, la mise en service du nouveau terminal des départs, inauguré le 7 mai 2019, et le lancement de nombreux chantiers tertiaires, se donnant ainsi les moyens d’augmenter sa capacité d’accueil. 

Dans ce contexte, l’Aéroport Montpellier Méditerranée (AMM) a soutenu le projet porté par le Cobaty Montpellier Méditerranée, association réunissant 70 professionnels du bâtiment, tous métiers confondus, qui avait déjà œuvré de façon visible à l’entrée de l’aéroport dès 1994.

Les divers travaux engagés sur la plateforme ont conduit à retirer provisoirement ce « A » totémique que le Cobaty Montpellier Méditerranée a souhaité embellir et moderniser, avant de réinstaller la sculpture à l’entrée de la zone aéroportuaire, un projet ambitieux, tant dans sa finalité que dans le mode opératoire retenu. Toujours en partenariat avec le monde éducatif, l’objectif a été d’associer sur une durée longue (2018-2019) les milieux entrepreneurial, scolaire et viticole. 

Un projet pédagogique inédit

Avec le concours de plusieurs partenaires (la Fondation Dioguardi, l’Institut Condorcet Montpellier-Occitanie, la CCI Hérault et le CESI Campus Montpellier), le Cobaty Montpellier a proposé à l’AMM un plan d’actions autour d’un projet pédagogique inédit allant au-delà de la réhabilitation du « A », qui a permis aux milieux de l’éducation, de l’économie et du tourisme, du bâtiment et de la viticulture d’être associés à cette aventure. 

D’une part, les étudiants du Lycée des Métiers de l’Ecoconstruction et du Bâtiment Léonard-de-Vinci de Montpellier, encadrés par des entreprises membres du Cobaty Montpellier et leurs enseignants, ont réalisé la remise en état de la structure, la fabrication de nouvelles pièces et le massif de fondation.
D’autre part, avec le concours du Département de l’Hérault, du CIVL, de Coop de France Occitanie, de l’INRA/ IFV et de la Chambre d’Agriculture de l’Hérault, les apprenants du CFA/CFPPA Agricole de l’Hérault, encadrés par leurs enseignants, ont pu assurer la plantation de près de 400 pieds de « cépages résistants » avec le concours de l’INRA Occitanie-Montpellier ainsi que la plantation de végétaux d’ornements d’essence méditerranéenne pour l’aménagement en biodiversité de la parcelle sur laquelle serait posé le « A ».

Création du LAb – Aéroport

Enfin, sous l’expertise de Cobaty Montpellier, associé à la Fondation Dioguardi et à l’Institut Condorcet Montpellier-Occitanie, un espace physique installé dans les locaux du CESI Campus de Montpellier prévoyait d’accueillir un laboratoire de quartier appelé « Le LAb – Aéroport », programmé pour devenir un point de communication multiple et évolutif.

Culture, innovations, expérimentations, participation collective sont les axes forts du « Lab », où les élèves sont les acteurs privilégiés intervenant sur les clôtures du chantier sous la forme d’un concours d’arts graphiques mais également les élèves attentifs des ateliers organisés autour de la maquette du « A ».
Ce vaste travail de requalification et de réinstallation s’est mué en chantier-école et chantier-événement, en chantier vivant avec le déroulé de sa conception à sa réalisation, de son lancement à son inauguration à l’automne 2019.

 


A lire

Aéroport Montpellier Méditerranée : mises en chantier et futures extensions

Réouverture de l’aéroport Montpellier Méditerranée

Aéroport Montpellier Méditerranée : une nouvelle aérogare en 2019

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité