Budd it, la start-up qui évalue l’attractivité des commerces

Par |
Buddit-cap-omega-montpellier
Mathilde Perraud cofondatrice de Budd It. ©Budd It

Budd It propose aux points de vente d’améliorer l’expérience client de leurs consommateurs. Objectif : identifier les éventuels irritants et points d’amélioration : l’éclairage, la vitrine, l’accueil… La start-up s’appuie sur une communauté de Buddies (clients mystères) missionnés pour tester le point de vente.

Mathilde Perraud est la créatrice de Budd It. La société est l’invitée du 20 au 30 mars des Start-up Days organisés par Orange au Smart Store de Lattes, situé dans la galerie du Centre Commercial Grand Sud. Des start-up locales y présenteront leurs produits et services innovants, auprès du grand public. Parmi elles : Budd’itCross Shoppers, Faciligo, Specialist Wanted et Spotyride.

Améliorer l’UX

Budd It s’appuie sur une communauté de consommateurs appelés Buddies (« potes » en anglais). Ils utilisent l’application mobile éponyme (avec géolocalisation) pour réaliser des missions. Les Buddies partagent via l’application leurs impressions sur le point de vente dans lequel ils opèrent. Un questionnaire sert à identifier les points irritants. Il est ensuite adressé à la fois à la plateforme et à l’enseigne testée. L’outil dashboard, interface commune avec l’enseigne, permet de découvrir les informations recueillies en temps réel. Budd It procède ensuite à l’analyse des données et adresse ses conseils pour gommer les points irritants détectés par la communauté et améliorer l’expérience de la clientèle.

Des Buddies rémunérés

La start-up propose différentes solutions adaptées en termes de tarifs. Elle intervient sur un seul point de vente ou un réseau de boutiques. Le tarif comprend les missions et analyses, et la rémunération des Buddies. Pour chaque mission effectuée, si elle est validée, le Buddy perçoit une rémunération de 3 à 10 euros. Plus le Buddy effectue de missions, plus sa rémunération augmente. Chez Budd It, qui compte 9 salariés, une personne est dédiée à la mise en relation entre les missions et les Buddies. L’application est gratuite et disponible sur toutes les plateformes (IOS et Androïd).

Objectif : 100 000 Buddies

La communauté recense aujourd’hui près de 3 000 Buddies en France. Son objectif est d’atteindre 100 000 Buddies fin 2019. Budd It travaille avec différentes structures comme les CCI de l’Hérault et du Val d’Oise, et avec des groupes comme Peugeot ou SmartBox, des offices de tourisme, dans la restauration et l’hôtellerie.


Budd It : cofondée par Mathilde Perraud, Guillaume Oudeno et Thomas de Toledo en janvier 2018, l’entreprise est hébergée au BIC de Montpellier (Cap Oméga). La dernière application disponible a été lancée en septembre 2018, et la start-up souhaite développer son réseau en France. Présente à Montpellier, Paris, Nice, Lyon, Marseille… Budd It s’attaque au grand Ouest.


Le + : la start-up montpelliéraine est l’une des 10 start-up sélectionnées par Orange dans le cadre du programme Femmes Entrepreneuses. En Occitanie, l’opérateur de téléphonie accompagne 10 femmes par an dans leur aventure entrepreneuriale. Avec cet accompagnement, Mathilde Perraud peut rencontrer des professionnels d’Orange experts en communication, réseau, finance, cybersécurité, design… pour l’aider à affiner son approche, structurer son offre. Et pour une durée limitée, l’opérateur peut mettre à sa disposition un bureau, permanent ou occasionnel. Seulement 10 % des start-up sont aujourd’hui fondées par des femmes.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité