CCI de l’Hérault : l’accord de Macron

Par |

La CCI Languedoc-Roussillon vient d'indiquer que dans le cadre de la modernisation du réseau consulaire français, le ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron avait validé ce week-end le Schéma Directeur des CCI en Languedoc­‐Roussillon, initié par Bernard FOURCADE, le président de la CCI régionale…

Cette modernisation conduit à la création de 3 CCI départementales dans l’Aude, le Gard et l’Hérault aux côtés des CCI de Lozère et des Pyrénées-Orientales (déjà départementales).

Les entités nouvellement créées auront comme siège respectivement Carcassonne, Nîmes et Montpellier et pourront conduire à des optimisations de moyens et de personnel.

 » A la veille de la fusion avec les CCI de Midi-Pyrénées (au 1er janvier 2017), le Languedoc-­Roussillon est ainsi en ordre de marche pour offrir aux entreprises le meilleur service « , estime l’exécutif de la CCI régionale.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité