CFA Apprentissage Groupe Nicollin et MHSC Montpellier : trois ministres saluent une démarche inédite

Par |
La ministre du Travail Muriel Pénicaud avec Olivier et Laurent Nicollin, lors du lancement des CFA MHSC et du Groupe Nicollin. © HJE 2019, Daniel Croci

« Nicollin et le MHSC face à l’apprentissage, ça fait 2-0 ! ». Le mot est de la ministre du Travail Muriel Pénicaud venue saluer avec Emmanuelle Wargon et Agnès Pannier-Runacher, le lancement de deux CFA d’entreprises, ceux du club de football héraultais et du groupe Nicollin. Autour de la formation et de l’apprentissage, et en contribuant à créer ces CFA d’entreprise, le groupe Nicollin mixe en effet subtilement ses domaines de compétences : les métiers de l’environnement et le sport d’élite. Une première en France.

Trois ministres lancent le Tour de France des Solutions depuis l’Hérault

Muriel Pénicaud, ministre du Travail ; Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire ; et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, étaient dans l’Hérault le lundi 7 octobre pour le lancement du Tour de France des Solutions organisé dans le cadre de la mobilisation nationale pour l’emploi. Cette opération a pour ambition de mettre en avant sur tout le territoire, à un échelon régional ou plus local, des projets qui fonctionnent. L’objectif de cette initiative est d’identifier 20 à 30 projets territoriaux exemplaires qui pourraient être généralisés ou répliqués ailleurs en France. Il s’agit de solutions concrètes apportant une réponse aux « angles morts » des politiques publiques et aux blocages qui font obstacle aux projets individuels ou collectifs. 

Les trois ministres ont choisi l’Hérault parce que, de l’avis des services de l’Etat, ce territoire est fortement mobilisé pour la transition écologique et industrielle, et pour l’innovation. Ici, les entreprises agissent en faveur de l’emploi local. Les ministre et secrétaires d’Etat se sont rendues dans un premier temps à la communauté d’agglomération du Bassin de Thau, qui porte à la fois un Contrat de transition écologique (le CTE du Bassin de Thau) et un Contrat Territoire d’industrie (le territoire d’industrie Béziers – Sète). 

Rencontre avec les décideurs de Thau

La visite de la station d’épuration de Sète actuellement en rénovation, qui mobilise 120 millions d’euros et génère 300 emplois, est un exemple emblématique de la démarche Tour de France des Solutions. Un débat a été organisé avec des citoyens sétois. L’idée était de mettre en lumière les bonnes pratiques et les difficultés rencontrées par les porteurs du Contrat de Transition écologique (entreprises, fédérations professionnels de pêcheurs, associations environnementale, élus locaux) et ceux du Contrat Territoire d’industrie (entreprises innovantes, start-up locales). 

A l’invitation de Laurent Nicollin, petite entorse au protocole mais pour la bonne cause : Muriel Pénicaud, Emmanuelle Wargon et Agnès Pannier-Runacher, ont revêtu le maillot aux couleurs d’Octobre Rose (action de sensibilisation au dépistage du cancer du sein) utilisé samedi dernier par le MHSC lors de son match contre l’AS Monaco. © HJE 2019, Daniel Croci

Deux CFA complémentaires

Les ministres sont ensuite allées au centre d’entraînement Bernard-Gasset Mutuelles du Soleil de Grammont à Montpellier pour annoncer l’ouverture prochaine de la N (Nicollin) Académie, CFA d’entreprise du groupe Nicollin, spécialiste des métiers de l’environnement. Elles ont ensuite inauguré le CFA du Montpellier Hérault Sport Club, premier CFA d’entreprise à ouvrir à la suite de la loi du 5 septembre 2018 pour la Liberté de choisir son avenir professionnel. Ces deux structures ont pour but de former une trentaine de jeunes, respectivement au BTS des métiers de service à l’environnement et au BP JEPS d’éducateur sportif. Il s’agit là d’une première réponse aux dizaines de milliers d’emplois qui ne trouvent pas preneurs, faute de trouver les compétences nécessaires.

75 ans d’expertise aux métiers de l’environnement

Troisième acteur français dans la gestion globale des déchets, le groupe Nicollin est spécialisé dans les métiers de l’environnement. L’entreprise propose aujourd’hui une large gamme de services autour de grands pôles d’activité : l’environnement, l’eau, les services et l’événementiel. En 2019, le groupe Nicollin compte développer un chiffre d’affaires annuel de plus de 330 millions d’euros. Présent sur l’ensemble du territoire français, il emploie près de 6 000 collaboratrices et collaborateurs. 

Grâce aux nouvelles dispositions réglementaires de la loi du 5 septembre 2018 pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, laquelle permet la création simplifiée de CFA au sein d’une entreprise, le groupe Nicollin et le Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) ont …/…

Article réservé aux Abonnés

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité