Commissaire au redressement productif en Languedoc-Roussillon : Premier bilan de 9 mois d’’activité

Par |

Au 1er mai 2013, 85 entreprises régionales avaient sollicité le commissaire au redressement productif, pour une estimation de 1 146 emplois préservés (depuis juillet 2012), mais 4 597 emplois toujours menacés. Le CRP LR n’a que brièvement évoqué les gros dossiers en cours comme Spanghero – instruction oblige – puis il a avancé quelques pistes de réflexion pour la prévention et le soutien aux entreprises en difficulté.

Pascal THÉVENIAUD, le CRP (commissaire au redressement productif) régional, a essentiellement évoqué son retour d’expérience et l’analyse des faiblesses et difficultés rencontrées par les entreprises de la région. Le chef du redressement productif, sur ses 9 premiers mois d’activité, met à son actif et à celui des services de l’État concernés (dont la Direccte) la sauvegarde de 877 emplois dans le Gard (693 sont toujours menacés), 158 dans l’Hérault (2 182 menacés), 50 dans les Pyrénées-Orientales (279 menacés), 61 en Lozère (42 menacés), mais aucun dans l’Aude (où 1 401 emplois sont menacés), pour un total de 1 146 emplois sauvegardés en région (et 4 597 encore menacés).

Extrait de l’article de Daniel CROCI publié dans l’Hérault Juridique & Economique du jeudi 6 juin 2013. ABONNEMENT

Lire aussi…

Pascal Theveniaud nommé Commissaire au redressement productif Languedoc-Roussillon
Pascal Theveniaud, ingénieur divisionnaire de l’industrie et des mines au Service du Développement des Entreprises et des Mutations Economiques à la DIRECCTE … Par Daniel Dernière modification 17/09/2012 17:30

Voir toutes les infos de la rubrique ENTREPRISE sur ce site

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité