Déploiement des emplois francs en Occitanie

Par |

Le préfet de région a annoncé la généralisation en région des emplois francs à l’ensemble des quartiers prioritaires de la politique de la ville à compter du 1er janvier 2020, en tirant tous les enseignements de l’expérimentation conduite en Haute-Garonne depuis le 1er avril 2019.

1 223 emplois francs

Une dotation de 1 223 emplois francs a été allouée à la région Occitanie, concernée pour tous ses départements à l’exception de la Lozère, qui n’a pas de quartier en politique de la ville. Cette dotation vient s’ajouter aux quelque 300 contrats déjà signés en Haute-Garonne depuis avril 2019.

Un premier emploi franc dans l’Hérault

Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault, présidera la signature du premier emploi franc (CDI) de l’Hérault entre la bénéficiaire et son employeur l’EHPAD l’Oustal à Pignan le mercredi 5 février à l’agence Pôle-emploi de Montpellier-Cévennes. L’objectif est de signer 360 emplois francs dans l’Hérault.



 

Aides financières aux entreprises et associations

Au travers des emplois francs, l’État s’engage en faveur des habitants des quartiers prioritaires qui, à diplômes, âges et parcours équivalents, ont plus de difficultés à accéder à un emploi. Visant à corriger cette inégalité, ce dispositif permet aux entreprises et aux associations qui recrutent des résidents des quartiers prioritaires de bénéficier d’une aide financière.

Le dispositif « emploi franc » permet en effet, aux entreprises et associations qui recrutent un demandeur d’emploi résident dans un quartier politique de la ville (QPV) de bénéficier d’une aide financière de 15 000 euros sur 3 ans pour une embauche en CDI et de 5 000 euros sur 2 ans pour une embauche en CDD (d’un minimum de 6 mois).

Toutes les entreprises et les associations peuvent, quelle que soit leur implantation, obtenir cette aide à une seule condition : recruter un résident des quartiers de la politique de la ville inscrit à Pôle-emploi ou à la mission locale.


CAR du 30 janvier. Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a ainsi présidé le jeudi 30 janvier 2020 un comité de l’administration régionale (CAR) dédié notamment à la mise en œuvre des emplois francs étendue à toute la région Occitanie. Le CAR réunit les préfets de département de la région, le recteur de l’académie de Toulouse, la rectrice de la région académique d’Occitanie, rectrice de l’académie de Montpellier, le directeur régional des finances publiques, le délégué général de l’Agence régionale de santé et les services déconcentrés régionaux.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité